Un jeu de roulette russe aurait causé la mort du jeune Toulonnais

Le jeune homme de 20 ans mort d'une balle dans la tête jeudi soir dans la cité de La Beaucaire à Toulon jouait à la roulette russe. Trois de ses amis qui étaient placés en garde à vue viennent d'être libérés ce samedi. Aucune charge n'a été retenue contre eux. 

C'est au troisième étage de la tour 81 de la cité de La Beaucaire à Toulon que le drame s'est joué.
C'est au troisième étage de la tour 81 de la cité de La Beaucaire à Toulon que le drame s'est joué. © France 3 Provence-Alpes
Les trois jeunes hommes placés en garde à vue vendredi dans le cadre de l'enquête sur le décès d'un quatrième, blessé la veille à Toulon d'une balle dans la tête, sont ressortis libres samedi. Aucune charge n'a été retenue contre ces trois jeunes gens d'une vingtaine d'années, leurs déclarations correspondant aux éléments d'informations récoltés lors de l'autopsie pratiquée samedi matin à Marseille.

"Le coup serait parti tout seul"

La victime aurait succombé à un jeu de roulette russe, lors duquel "le coup serait parti tout seul". Les trois jeunes gens étaient des connaissances de la victime, âgée de 20 ans, et habitaient la même cité du quartier de La Beaucaire. Deux s'étaient présentés spontanément à la police vendredi matin indiquant qu'ils étaient avec elle au moment des faits et un 3e interpellé par la suite. L'arme, dont le type n'a pas été précisé, a été retrouvée au domicile de l'un d'eux par les enquêteurs de la police judiciaire de Toulon en charge du dossier.

Connu des services de police

Le jeune homme avait été retrouvé au troisième étage d'un immeuble, gisant devant la porte d'un appartement. Connu des services de police pour différents délits, il avait été condamné, en mars 2013, à quatre mois de prison pour détention et transport de stupéfiants. C'est un voisin qui avait alerté les secours après avoir entendu un coup de feu, jeudi vers 22H40. La victime avait été évacuée vers l'hôpital Sainte-Anne dans un état jugé grave.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers