Cet article date de plus de 7 ans

La cour ordonne l'incarcération de Maurice Agnelet, accusé par son fils

C'est un véritable coup de théâtre qui intervient à quelques jours de la fin du procès. Guillaume Agnelet, l'un des deux fils de Maurice Agnelet, accuse son père du meurtre d'Agnès Le Roux. Conséquence : la  cour d'assises d'Ille-et-Vilaine a ordonné un mandat de dépôt à l'encontre de l'accusé.

Guillaume Agnelet assure que son père a tué Agnès Le Roux et a jeté son corps dans une rivière.
Guillaume Agnelet assure que son père a tué Agnès Le Roux et a jeté son corps dans une rivière. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Selon un journaliste du Figaro sur place, Maurice Agnelet "à tué Agnès d'une balle dans la tête en Italie près du Monte Cassino". "Il aurait jeté le corps dans une rivière et abandonné la voiture avec les clés sur un parking avant de rentrer à Nice en train", écrit-il sur Twitter.

Conséquence de cette révélation : la  cour d'assises d'Ille-et-Vilaine a ordonné un mandat de dépôt à l'encontre de l'accusé, qui jusqu'ici comparaissait libre.


Absent au procès, il aurait contacté dimanche le parquet de Chambéry pour accuser son père.

Le fils de Maurice Agnelet devrait être entendu rapidement par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine. L'avocat général a immédiatement demandé un mandat de dépôt à son encontre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
procès agnelet justice