Près de 62 000 personnes au Vélodrome

Record d'affluence au stade Vélodrome ce dimanche. Le club de l'Olympique de Marseille affirme avoir vendu 61900 billets pour la rencontre Marseille-Toulouse. L'ancien record au Vélodrome, avant travaux, était de 59.120 personnes pour une demi-finale de Coupe du monde de rugby, en 2007.

Le record d'affluence pour un match de championnat au stade Vélodrome, agrandi et inauguré jeudi, a été battu ce dimanche avec 61.900 billets vendus pour la rencontre de Ligue 1, Marseille-Toulouse, a indiqué le club marseillais.
Ce nouveau temple du football et de l'Olympique de Marseille, agrandi à 67.000 places dans l'optique de l'Euro-2016, a battu le record d'affluence de l'ancien vélodrome qui était de 57.609 spectateurs pour un match de L1, OM-Lyon
(1-1) du 14 août 2005.
Ce chiffre permet de dépasser également le record enregistré en coupe d'Europe, lors d'un OM-Newcastle (2-0) en demi-finale de la coupe UEFA, le 6 mai 2004, mais aussi celui du stade en lui même, avec les 59.120 spectateurs qui avaient assisté à la demi-finale de coupe du Monde de rugby 2007 Australie - Angleterre (10-12) le 6 octobre 2007.
Le nouveau stade Vélodrome est passé de 60.000 à 67.000 places mais sa capacité actuelle "est de 60.000 places, car 6.000 places offrent une mauvaise visibilité et ne peuvent donc être vendues", a expliqué Corinne Gensollen, la directrice commerciale du club marseillais. Sur ces 6.000 places offrant une mauvaise visibilité, 5.600
concernent le grand public et 400 les places VIP, a précisé le directrice commerciale, certaines de ces places sont cependant "vendues à 10 euros en prévenant les gens qu'ils ont une visibilité partielle".
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité