Monaco renoue avec le succès

Au terme d'un match ouvert, l'AS Monaco s'est imposé (1-3)  avec la manière,  face à des Bastiais volontaires mais trop justes pour espérer autre chose, lors de la 11e journée de Ligue 1.

© Pascal Pochard-Casabianca/AFP
Bastia recevait Monaco dans une ambiance et un contexte des plus particuliers.
Ainsi, les 13.000 supporters bastiais et les enfants accompagnant les joueurs ont tous agité à l'entrée des joueurs  le drapeau à la tête de Maure, emblème de la Corse.
© Pascal Pochard-Casabianca/AFP


Un score de 1 à 3


l'ASM poursuit sa remontée en Ligue 1 avec cette victoire obtenue à Bastia, sans  Berbatov, Kurzawa, Moutinho  ni Toulalan. Le club de la Principauté n'a plus perdu en championnat depuis un mois.
Monaco revient à 2 points de la 3ème place du championnat, désormais occupé par Nantes.

Les réactions
Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco):
"Le match a été très difficile, nous le gagnons en ayant gâché beaucoup d'occasions en première mi-temps. J'ai dit aux joueurs de faire autre chose en seconde mi-temps, car avec les occasions que nous avions, Monaco devait gagner, et
les dernières minutes, les plus importantes, ont donné la victoire malgré les déchets.
Aujourd'hui, nous avons dû composer avec les blessures de joueurs très importants, ce qui a donné des opportunités à d'autres joueurs ce soir, comme Dirar, avec un certain succès. C'est un bon match, mais pas le plus abouti à l'extérieur. Il s'agit d'un match de transition pour moi, l'équipe peut encore progresser."

Claude Makélélé (entraîneur de Bastia):
"Malgré la défaite, où nous avons pris des buts faciles, je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Monaco
a mérité sa victoire. C'est un ensemble de difficultés qui nous a fait céder sur des petites erreurs au final. On avait envie de reproduire le même jeu qu'à Nice et nous n'y sommes pas arrivés, même si nous avons tout donné. Nous avons eu des possibilités de tuer le match, mais Monaco était très performant en contres. L'équipe est jeune, il faut apprendre parfois à se contenter d'un point car avec ce point, nous aurions pu faire fructifier notre succès niçois. L'équipe
était bien physiquement, et ces erreurs nous coûtent cher face à une équipe monégasque pleine d'expérience que nous avions su faire déjouer par moments. Il y a aussi du mieux dans l'état d'esprit, et il faudra s'appuyer là-dessus pour progresser."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football as monaco