• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le dimanche de C'est pas classique

Nemanja Radulovic en concert à Aix-en-provence après avoir reçu le titre de « meilleur soliste instrumental » aux victoires de la musique classique. / © BORIS HORVAT / AFP
Nemanja Radulovic en concert à Aix-en-provence après avoir reçu le titre de « meilleur soliste instrumental » aux victoires de la musique classique. / © BORIS HORVAT / AFP

Dernière soirée du festival « C'est pas classique » à Nice. Une petite sélection des concerts de la soirée.

Par Titouan Lemoine

Difficile de faire des choix, tant le programme de la dernière journée du festival C'est pas classique est dense. Tous les concerts se déroulent à l'Acropolis de Nice, l'entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles. L'ensemble du programme est disponible à cette adresse.

Pour les amateurs de jazz : Didier Lockwood

Didier Lockwood n'est pas seulement un maître du violon, c'est aussi un musicien toujours créatif, dans son style, dans ses compositions, dans ses improvisations ou dans sa mise en scène. A Nice, il présentera une création commune avec Alain Sachs, le spectacle théâtral et musical « La théorie des cordes ». En bonus annoncé: Un duo d'improvisation avec Jean-François Zygel, parrain du festival et expert dans le domaine.

Ce soir à 18h45, salle Athéna.

Pour les comiques : Les Désaxés

Difficile de décrire un spectacle du groupe des Désaxés. Ces quatre saxophonistes produisent une performance qui mêle théâtre, humour, et quatre saxophones. Dans leur spectacle « Saxophonissimo », ils revisitent et réadaptent Bach, Brahms, Khatchatourian, Debussy, Ravel, Pachelbel ou encore Bizet dans leur style si particulier, accessible pour les plus jeunes autant que pour les plus grands mélomanes.

Ce soir à 19h30 dans la salle Rhodes.

Le grand concert du soir: Nemanja Radulovic & Orchestre Régional de Cannes PACA.

La rencontre entre l'Orchestre Régional de Cannes PACA et Nemanja Radulovic sera le clou de ce festival. Le jeune violoniste franco-serbe a déjà été nommé « Révélation internationale de l'année » en 2005. Cette année, il était nommé « meilleur soliste instrumental » aux victoires de la musique classique. Formé au Conservatoire national supérieur de Paris, Radulovic a déjà joué avec l'Orchestre philarmonique de Radio France et monté plusieurs tournées internationales. Assurément, un concert à ne pas rater.

Ce soir à 21h dans la salle Apollon. 

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus