Portrait d'Ara Khatchadourian : grimpeur de l'Everest pour la mémoire arménienne

Ara Khatchadourian, Marseillais de 50 ans, se prépare à gravir l'Everest à l'occasion du 100e anniversaire du génocide arménien. Sport, méditation et yoga sont liés à son devoir de mémoire et de fraternité.

Le Marseillais Ara Khatchadourian, né au Liban,  se prépare depuis deux ans. Nous l'avons rencontré à Marseille, à 6 semaines de son départ. Pour rendre hommage au 100e anniversaire du génocide arménien, il fait son devoir de mémoire en affrontant l'Everest.  8h d'effort quotidien, en plus de méditation et du yoga afin d'être prêt psychologiquement et physiquement.

Son objectif : parler de paix, de reconnaissance, de mémoire à travers le sport

Michel Aliaga

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité