Marc Auburtin, le PDG du groupe La Provence, démissionne

Marc Auburtin, a annoncé sa démission jeudi 19 février, après plus d'un an dans cette fonction et 5 ans de présence dans l'entreprise. Il a indiqué quitter ses fonctions pour rejoindre "une entreprise de l'univers des médias à Paris, 100% internet", qu'il n'a pas souhaité désigner pour l'instant. 

Avant d'être nommé PDG du Groupe La Provence en décembre 2013, Marc Auburtin, 54 ans, occupait les fonctions de directeur général. Dans un communiqué interne, il dit avoir "pris la décision de démissionner de ses fonctions de président-directeur général du Groupe La Provence. Cette démission deviendra effective, à l'issue du conseil d'administration du 20 février". Son successeur n'a pas encore été désigné et devrait être connu "dans les prochains jours".

Depuis près de cinq ans, j'ai consacré toute mon énergie au développement du Groupe La Provence. J'ai accompagné le groupe dans la mutation de la presse écrite à l'ère  numérique et j'ai activement contribué au rachat récent de Corse Matin


A déclaré Marc Auburtin à L'AFP

Les 50% détenus par le groupe Nice-Matin dans le journal Corse-Matin avaient été vendus début décembre pour 4 millions d'euros au groupe La Provence, propriété de l'homme d'affaires Bernard Tapie, qui contrôle, depuis, 100% du quotidien insulaire. Cette vente de Corse-Matin intervenait moins d'un mois après la décision du tribunal de commerce de Nice qui avait choisi, pour la reprise de Nice Matin en difficulté, la Société coopérative d'intérêt collectif (SCIC) des salariés.

J'ai été vraiment heureux de travailler avec les hommes et femmes qui composent la galaxie La Provence pendant près de cinq années. Je suis convaincu que notre entreprise, forte d'un comité de direction d'excellente qualité, de partenaires sociaux constructifs, et de nombreux talents, est parfaitement armée pour rebondir positivement


a ajouté Marc Auburtin dans son communiqué.