Cet article date de plus de 6 ans

Albert Montaniès est un loser, un happy loser ! Mais c'est quoi ?

Il compte sur sa chance pour disputer un match aux Monte-Carlo Masters. Albert Montaniès, ancien 22e joueur mondial a été éliminé lors des qualifications mais reste disponible pour remplacer un joueur s'il se désiste au dernier moment. Il est le"perdant chanceux"... Ou pas ?
Albert Montanes est ce "perdant chanceux".
Albert Montanes est ce "perdant chanceux". © f3
On connaissait Lucky Luke, voici le lucky loser ! Le lucky loser alias LL dans les tableaux des tournois de tennis, désigne un joueur éliminé au dernier tour des qualifications d'un tournoi et repêché pour intégrer le grand tableau, en raison d'un forfait de dernière minute dans celui-ci.

A Monte-Carlo cette semaine, c'est le cas pour Albert Montanes. Il est ce "perdant chanceux"


Son poste est à distinguer de la wild card (invitation, abrégé WC dans les tableaux) offerte à des joueurs dont le classement est en théorie insuffisant pour intégrer le grand tableau, mais que les organisateurs invitent à y participer selon des critères qui leur sont propres, sans passer par les qualifications.

Il est également à distinguer du special exempt (abrégé SE dans les tableaux) : un joueur qui n'a pas pu participer aux qualifications parce qu'il jouait encore en fin de semaine précédente, qui peut alors bénéficier d'une invitation pour le tableau final.

Reportage COLLET Laurence, DELAHAYE Denise et MALET Eric :

durée de la vidéo: 01 min 20
Rencontre avec le lucky loser aux MCMasters

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monte-carlo masters tennis monaco sport