• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Allauch : le Bus Bien-Etre d'Apsamed

Apsamed, l'Association de Prévention pour la Santé par les Médecines Douces, n'en finit pas de militer pour une autre approche de la santé. Elle lance son "Bus Bien-Etre" pour sensibiliser le public aux médecines complémentaires. Cette semaine, le bus s'installe au centre thermal des Camoins.

Par Ghislaine Milliet

Apsamed oeuvre depuis plusieurs années pour les médecines dites douces, comme l'acupuncture, l'ostéopathie, l'homéopathie, la sophrologie... Avec le souhait d'une approche complémentaire concrête avec notre médecine occidentale.
L'association organise d'ailleurs un congrès sur les médecines complémentaires, qui rassemble chaque année  médecins, thérapeutes et spécialistes de santé de tous horizons.
Pour poursuivre sa mission de sensibilisation, Elisabeth Messina, la présidente d'Apsamed, a eu l'idée d'un Bus Bien-Etre. Un vrai bus, entièrement aménagé pour accueillir les praticiens, et pouvant se déplacer  en fonction de la demande.
 / ©
/ ©

A partir de ce lundi, le Bus Bien-Etre s installe au Centre Thermal des Camoins, pour un partenariat d'une dizaine de jours. Les visiteurs peuvent se mélanger aux curistes pour découvrir les médecines douces à bord du bus, durant la semaine nationale de l’asthme et allergies du 4 au 9 Mai, mais aussi celle du 11 au 16 Mai consacrée à la fibromyalgie.

"Dans  la maladie chronique les traitements allopathiques sont lourds et il est important d’apporter des solutions par les médecines complémentaires"


explique Elisabeth Messina. "La synergie avec les thermes va nous permettre de mettre en place des parcours de santé individualisés, adaptés à chacun, avec pour objectif un regain de vitalité".
L'association a pour projet de créer un centre de vitalité destiné aux patients atteints de maladies chroniques comme la sclérose en plaques, la maladie de lyme, l'autisme... Afin "d'améliorer leur quotidien en complément de leur traitement".
En France, 15 millions de personnes souffrent de maladie chronique.

Du bien être dans la maladie

 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus