Arrêté par le Raid par erreur, il raconte

Le militant de l'Union Juive Française pour la Paix devant la porte de son lotissement fracturé par le raid... / © Marc Civallero / France 3 Provence Alpes
Le militant de l'Union Juive Française pour la Paix devant la porte de son lotissement fracturé par le raid... / © Marc Civallero / France 3 Provence Alpes

Un responsable de l'UJFP, une association juive militant pour les droits des Palestiniens, a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi par le Raid à son domicile de Marseille victime d'une dénonciation mensongère. Il sera reçu en Préfecture lundi.

Par Mariella Coste

Arrêté par le raid par erreur, il raconte​

Pierre Stambul, responsable marseillais de l'UJFP, une association juive militant pour les droits des Palestiniens, a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi par le Raid à son domicile de Marseille après une dénonciation mensongère, puis interrogé et placé en garde à vue...

Victime d'un canular téléphonique ou d'un hacker

Une personne "a appelé la police en utilisant son numéro de téléphone, et en disant avoir battu sa femme", a-t-il raconté. Les policiers ont effectué un "contre-appel" : ils ont rappelé le numéro - qui correspondait bien au numéro de Pierre Stambul - "et sont retombés sur le même individu, qui leur a cette fois-ci dit que sa femme était morte" et qu'il attendait la police "avec un fusil", a-t-il poursuivi. "C'est ce contre-appel qui a déclenché l'opération du Raid" a expliqué le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nuñez...

Interrogé sur les ressemblances apparentes entre ce canular et les méthodes du hacker franco-israélien Ulcan, de son vrai nom Grégory Chelli, le préfet a admis la pertinence de la comparaison, "autant sur le mode opératoire que sur les cibles". Chelli, qui se présentait sur Twitter comme "militant sioniste" s'en est pris à plusieurs reprises ces dernières années à des journalistes ou des médias dont les positions lui paraissent hostiles à Israël. Il avait revendiqué le piratage de France Inter et France Info et avait visé personnellement le journaliste de Rue89 Benoît Le Corre avec un mode opératoire similaire.

Pierre Stambul sera reçu par le Préfet lundi. Il espère avoir des excuses... et réparation.

Rencontre avec Marc Civallero, Ludovic Moreau et Richard Raynaud :
Témoignage de Pierre Stambul, arrêté par erreur par le Raid



Sur le même sujet

Les + Lus