Un dentiste niçois condamné pour des soins abusifs

Il dévitalisait des dents saines pour mieux prescrire des couronnes: Claude Bitoun, chirurgien-dentiste désormais à la retraite, a été condamné par le tribunal correctionnel de Nice à trente mois de prison dont 18 avec sursis.

© Camille Mezoyer/MAXPPP
Il pratiquait son métier depuis plus de trente ans, de le quartier Pasteur à Nice. Et il soignait en priorité des bénéficiaires de la CMU (couverture médicale universelle) auxquels il faisait des couronnes. Pour cela, il n'hésitait pas à dévitaliser des dents parfois saines. 
C'est sans doute ce qui a alerté la CPAM des Alpes Maritimes.
Dans ce département, un praticien fait en moyenne 104 couronnes par an, contre 1 571 pour le docteur Bitoun, soit 15 fois plus.
Devant le tribunal correctionnel de Nice, la Caisse Primaire d'Assurance Maladie lui a réclamé 1 million 900 000 mille euros 
L'avocate du chirurgien-dentiste a produit des attestations de patients satisfaits.
Le tribunal a tranché: Trente mois de prison dont 18 avec sursis, 3 ans de mise à l'épreuve, 10 000 euros d'amende, et 900 000 euros pour la CPAM.
Le prévenu a dix jours pour faire appel de ce jugement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter