Aéroport Marseille-Provence : on accélère le contrôle

© Christophe Morin / IP3 PRESS/MAXPPP
© Christophe Morin / IP3 PRESS/MAXPPP

Scanner son passeport, entrer dans un sas puis être reconnu par son empreinte digitale, c'est le nouveau système de sécurité adopté par l'aéroport de Marseille-Provence. Il s'appelle PARAFE et doit réduire les temps d'attente. 

Par Nathalie Deumier

PARAFE signifie Passage Rapide Aux Frontières Extérieures. 23 machines de ce type sont installées dans les deux halls de l'aéroport Marseille-Provence.

Pour passer l'étape de "l'immigration", il faut scanner son passeport biométrique, entrer dans le sas, et poser son doigt pour la vérification de l'empreinte. Une vingtaine de secondes pour passer une frontière, de façon automatique.

Pour certains pays seulement 


A ce jour, seuls les passeports français, belges, luxembourgeois et allemands sont acceptés. Les autres pays européens le seront dans quelques mois. Ce type de machine a pour but de diminuer les files d'attente, pour que le séjour à l'étranger ne commence pas par un long séjour à l'aéroport.

Le reportage d'Estelle Mathieu et Gilles Guerin :


Intervenant du reportage : 
- Denis Corsetti, directeur Exploitation Aéroport Marseille Provence

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus