• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Affaire Rybolovlev: “Aucun manquement ne sera toléré” assure Albert II de Monaco

Dmitri Rybolovlev est le président de l'AS Monaco. / © MAX PPP
Dmitri Rybolovlev est le président de l'AS Monaco. / © MAX PPP

A Monaco, l'affaire dite "Rybolovlev" n'en finit plus de faire des vagues. Le souverain veut que toute la lumière soit faite dans un dossier qui a coûté son poste au directeur des services judiciaires.

Par Catherine Lioult

Certains médias avaient baptisé cette affaire de Monacogate.
Tout commence avec une escroquerie  présumée, dénoncée par le président de l'AS Monaco, Dmitri Rybolovlev.  Le milliardaire a accusé un marchant d'art suisse Yves Bouvier, de lui avoir surfacturé des tableaux de grands maîtres. Ce dossier judiciaire privé a pris une ampleur nationale, avec un article  du quotidien Le Monde du 14 septembre dernier. Sont mises en avant "les meilleures relations du monde" entretenues par le milliardaire russe et Philippe Narmino, directeur des services judiciaires de Monaco, l'équivalent du Garde des Sceaux en France. Ces révélations lui coûteront sa place, il choisira de quitter son poste.


Philippe Narmino sera placé en garde à vue mais il ne sera pas inculpé, et des perquisitions seront conduites à son domicile, avec l'ouverture d'une information judiciaire contre X pour trafic d'influence. 

 

Aucun manquement ne sera toléré


Si ces investigations venaient à mettre en lumière des comportements individuels défaillants, je peux vous assurer qu'aucun manquement ne sera toléré



affirme le prince, dans un entretien accordé à Monaco Matin, sa première interview sur le sujet, donnée à  l'occasion de la rentrée judiciaire monégasque.
 

Il est par ailleurs essentiel à mes yeux que les instructions en cours puissent aller à leur terme, de manière indépendante et impartiale, afin de faire toute la vérité de cette affaire


ajoute Albert II.
 


Le prince n'a pas dit  un mot de ses relations avec Dmitri Rybolovlev à qui il a confié en 2011 les clés de l'AS Monaco en 2011 quand l'équipe, qui lui est très chère, était dans une situation catastrophique et évoluait en Ligue 2, avant de revenir dans l'élite.

Avec l'AFP-




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Pierre Vassallo, maire de Tende

Les + Lus