Digne-les-Bains : le procès de Souleymane Diawara jugé pour extorsion est renvoyé au mois d'avril

Souleymane Diawara comparaissait ce matin devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, aux côtés de son frère dans le cadre d'une affaire d'extorsion / © France 3 Provence-Alpes
Souleymane Diawara comparaissait ce matin devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, aux côtés de son frère dans le cadre d'une affaire d'extorsion / © France 3 Provence-Alpes

L'ancien défenseur de l'Olympique de Marseille, Souleymane Diawara, devait être jugé aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, dans une affaire d'extorsion. Le procès est renvoyé au 25 avril 2019

Par Ludovic Moreau

Souleymane Diawara, l'ancien défenseur international sénégalais de l'Olympique de Marseille, est entré rapidement dans le tribunal, ce matin. Il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, dans le cadre d'une affaire d'extorsion. L'affaire concerne l'achat, en liquide, d'une Porsche Cayenne à 50.000 euros, qui en réalité était une voiture volée.
En raison de l'absence d'un des prévenus, hospitalisé, victime d'un grave accident de la route, le tribunal a décidé de renvoyer le procès, au 25 avril 2019. D'ici là, le tribunal a demandé que soit réalisé une expertise médicale, pour savoir si le prévenus pourra comparaître en avril prochain.
A noter, ce matin, aucune victime, aucun avocat de la partie civile n'était présent dans la salle d'audience.


Complicité et tentative d'extorsion

Sur le banc des accusés ce matin, cinq des six prévenus étaient présents. Souleymane Diawara était aux côtés de son frère, Adama, et de trois autres complices présumés. Ils comparaissaient pour "complicité d'extorsion" et "tentative d'extorsion".
Dans cette affaire, l'ancien défenseur olympien avait été placé en détention provisoire pendant deux mois, du 9 avril au 26 juin 2015.
 
 

Sur le même sujet

Gap : premier vol vers Paris

Les + Lus