Météo : froid, verglas et neige en basse altitude à partir de jeudi

Attention, risque de verglas et de neige en basse altitude à partir de jeudi 14 novembre. / © FTV
Attention, risque de verglas et de neige en basse altitude à partir de jeudi 14 novembre. / © FTV

À partir de jeudi 14 novembre, Météo-France prévoit un épisode froid et humide, avec pluie et neige en basse altitude. En montagne, les stations se préparent et les habitants s'équipent de pneus neige.

Par Ludovic Moreau

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur va connaître le premier épisode de fraîcheur hivernale de la saison, certes précoce, mais classique. Météo-France ne parle pas de "vague de froid", cependant, cet épisode devrait durer jusqu'à la fin du week-end, voir début de semaine prochaine.

Une remontée humide et fraîche venue du sud, renforcée par un courant polaire de l'Atlantique-nord, va provoquer de fortes pluies orageuses, notamment dans notre région. 

La limite pluie-neige est prévue entre 500 et 800 mètres d'altitude et pourrait s'abaisser en-dessous de 300 mètres, dans certains secteurs. Des flocons sont donc à prévoir, jusqu'en plaine.
Dans les Hautes-Alpes, Météo-France prévoit des chutes de neige de 21 cm en altitude et 13 cm au pied des pistes pour la journée de jeudi.

Depuis les dernières précipitations de la semaine dernière, la neige se maintient à partir de 1 500 mètres d'altitude, un phénomène exceptionnel.

"Il n'y a pas eu autant de neige à cette saison depuis une vingtaine d'années. Il y a un mètre de neige à 3 000 mètres, alors que normalement, il faut attendre décembre pour avoir cette hauteur", explique Paul Marquis, météorologue indépendant.

Plus important encore, dans les Alpes de Haute-Provence, les prévisions de chute de neige indiquent 35 cm en altitude et 23 cm, au pied des pistes.

Equipements spéciaux obligatoires dans les Hautes-Alpes

Dans les Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, président du conseil départemental a signé un arrêté sur les mesures de circulation durant la période hivernale. Depuis samedi 9 novembre et jusqu'au 31 mars 2020, les équipements spéciaux sont obligatoires pour tous les véhicules sur le réseau routier du département des Hautes-Alpes.
‘‘Cet arrêté a pour vocation de pallier le déficit d’application de la loi Montagne II telle qu’elle a été votée. Je préfèrerais une réglementation nationale, qui donnerait plus de visibilité aux massifs montagneux mais nous ne l’avons pas en l’état actuel des choses", indique Marcel Cannat, vice-président du département des Hautes-Alpes, faisant référence à la loi Montagne II, dont certains décrets d'application n'ont jamais été publiés.

Les véhicules doivent être équipés soit de pneus hiver, soit de dispositifs antidérapants amovibles à bord du véhicule. Le département précise que tout contrevenant pourra être verbalisé par les forces de l'ordre durant cette période hivernale.
Depuis l'arrivée de la neige, les garagistes sont débordés par les automobilistes qui veulent s'équiper de pneus hiver. / © FTV
Depuis l'arrivée de la neige, les garagistes sont débordés par les automobilistes qui veulent s'équiper de pneus hiver. / © FTV

Affluence record chez les garagistes

À Digne-les-Bains, les garagistes sont débordés. Avec l'arrivée du froid et de la neige, les automobilistes se ruent pour équiper leurs véhicules de pneus hiver.

"On s'est fait surprendre, il y a quinze jours, il faisait encore beau. Maintenant ça y est l'hiver est là et les gens réagissent", indique Claude Giraud. Ce garagiste reçoit en moyenne 80 clients par jour, uniquement pour changer les pneus.

En zone de montagne, mais aussi dès que la température baisse, des pneus adaptés offrent une meilleure sécurité.

"Des pneus quatre saisons ou des pneus hiver ont une adhérence au sol plus importante à partir de 7°C", précise Jean-Pierre Mammina, garagiste. "Ils ont une meilleure accroche que les pneus de route".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus