"Il était un Verdon" : voyage au cœur d’une rivière exceptionnelle et vulnérable

C’est l’un des sites naturels les plus emblématiques et menacés du sud-est. Pour sensibiliser le public à sa protection, un documentaire inédit fait découvrir, sous un angle nouveau, le Verdon et ceux qui œuvrent au quotidien pour sa sauvegarde.

« Il était un Verdon », un documentaire de Bruno Lambert et Nelly Kars diffusé le 5 avril 2021 à 22h55 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur
« Il était un Verdon », un documentaire de Bruno Lambert et Nelly Kars diffusé le 5 avril 2021 à 22h55 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur © Octopuce Production

"Si le Verdon pouvait parler, que dirait-il de notre humanité ? Que nous raconterait-il sur cette part de nous-mêmes qui constitue, à l’instar de la plante ou de l’animal, un fragment de nature que nombre d’entre nous ont préféré oublier ? "

Cette interrogation est le fil conducteur de Bruno Lambert et Nelly Kars.

Sensibiliser à la protection de l’environnement est au cœur de la démarche des deux réalisateurs. En 2019, ils signaient déjà le très beau film La Dame des lacs, récit d’un formidable challenge au service de l’eau.

Pour eux, "aimer et protéger la nature, c'est aussi agir pour le bien de l'humanité".

Un des lacs du Verdon, à la belle couleur émeraude
Un des lacs du Verdon, à la belle couleur émeraude © Octopuce Production

Ici, c’est le Verdon qui est au centre de leur attention. Surnommé "le château d’eau de la Provence", il alimente en eau potable près de 2 millions d’habitants et abrite une biodiversité remarquable.

Mais il est aussi extrêmement fréquenté : 3,6 millions d’excursionnistes chaque année… Ce site d’une beauté exceptionnelle est donc particulièrement vulnérable.

Le haut Verdon est l'une des rares vallées en France à regrouper l’ensemble des ongulés sauvages français. C’est aussi la patrie des rapaces.

 Nicolas Maurel, naturaliste

Percevoir, saisir et apprécier cette rivière au-delà des clichés habituels pour mieux encore la préserver, tel est donc le propos du film.

Le Verdon s’y fait le porte-parole de la nature. Il s'adresse aux hommes à la première personne et plaide sa propre cause. Il nous intime de ralentir, de renouer avec notre nature profonde autant qu'avec la Terre elle-même, en nous rappelant que les destins des hommes et de la planète sont intimement liés.

Une grande diversité d'espèces peuple la vallée du Verdon, ici le cerf élaphe dans le haut Verdon
Une grande diversité d'espèces peuple la vallée du Verdon, ici le cerf élaphe dans le haut Verdon © Octopuce Production

Histoire, culture et patrimoine jalonnent ce documentaire. Il nous emmène tout au long des 170 km de la rivière, au cœur du parc naturel régional du même nom : depuis le haut Verdon, qui prend sa source à 2500 m d’altitude, jusqu’au bas Verdon qui se jette dans la Durance, en passant par le moyen Verdon et ses fameuses gorges réputées dans le monde entier…

Le film nous emmène tout au long des 170 km du Verdon
Le film nous emmène tout au long des 170 km du Verdon © Octopuce Production

"Ce qui nous intéresse le plus dans ce parcours alpino-provençal, c'est la dimension sauvage et extravagante qui confère à cette rivière la grâce et l'émerveillement qu'on lui connaît. C'est aussi la relation que l'homme entretient avec elle au fil du temps et des mutations qu'elle subit" écrivent les deux auteurs.

Des alpages aux garrigues, ils nous font rencontrer ces femmes et ces hommes qui œuvrent au quotidien pour une gestion respectueuse et durable du Verdon.

Séquence interview pendant le tournage du film
Séquence interview pendant le tournage du film © Octopuce Production

Nous avons la responsabilité, mais aussi la capacité, de faire du développement économique sans saccager cette planète.

 Georges Olivari, Directeur de la Maison Régionale de l’Eau

Pour Nelly Kars, "on ne peut protéger durablement que ce que l’on aime profondément". Ce film est un outil pour inciter chacun à penser et à "consommer" la nature autrement, afin d’agir en sa faveur...

► En savoir plus sur les auteurs du film.

► Voir le site du parc naturel régional du Verdon

"Il était un Verdon"

Un film de 52’ de Bruno Lambert et Nelly Kars
Produit par Octopuce Production, sous tutelle du programme d'éducation environnementale Les Marcheurs de la Terre®

Diffusion lundi 5 avril 2021 à 22h55 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur. Rediffusion le 6 avril à 9h15.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement nature écologie parcs et régions naturelles documentaires culture à l'antenne vos rendez-vous la france en vrai confinement : envie d'évasion société