Quinson : la grande histoire de la famille des animaux à trompe

Le crâne d'un proboscidien / © Photo France 3/Léo Centofanti
Le crâne d'un proboscidien / © Photo France 3/Léo Centofanti

Le Musée de préhistoire des Gorges du Verdon accueille une exposition itinérante sur les animaux à trompe, depuis leurs origines il y a 50 millions d'années. Une pièce vaut particulièrement le détour : le crâne grandeur nature d'un mastodonte, ancêtre du mammouth et de l'éléphant.

Par Ghislaine Milliet

Le Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon se penche cette année sur les premiers Proboscidiens. Il s'agit de la famille des animaux à trompe, apparus en Afrique il y a plus de 50 millions d’années. Du mastodonte, en passant par les mammouths jusqu'à nos éléphants actuels, l'exposition permet de mettre en avant toute la diversité de ces animaux.  

Un crâne de mastodonte en 3D

La pièce maîtresse de cette exposition est le crâne grandeur nature d'un mastodonte découvert au Chili en 2011. Une découverte d'importance qui pose la question de la présence de cet animal de ce côté de la Cordillère des Andes, preuve également que cette famille d'animaux à trompe a migré à travers tous les continents en s'adaptant aux différents types de climats.

Pour exploiter les restes fossilisés de cet ancêtre du mammouth et de l'éléphant, il est fait appel aux meilleurs scientifiques, parmi lesquels le paléontologue français Frédéric Lacombat, expert en mastodonte d' Auvergne.
Il a participé à la reconstitution en 3D du crâne du mastodonte  découvert au Chili.
L'exposition présentée au Musée de Quinson jusqu'au 30 novembre est itinérante. Elle a été mise en place par
le Palais de l’Univers et des Sciences de Dunkerque et le Centre Européen de Recherches Préhistoriques de Tautavel.

Sur le même sujet

Les + Lus