Alpes-Maritimes : dans les vallées du haut-pays niçois, on annule les fêtes de village à contrecœur

Pour éviter d'avoir à demander le pass sanitaire aux participants, les villages de Roquebillière et Belvédère ont préféré annuler leur fête annuelle.
Cette année, comme en 2020, les villages de l'arrière-pays n'auront pas le droit à leur fête.
Cette année, comme en 2020, les villages de l'arrière-pays n'auront pas le droit à leur fête. © France Télévisions

La dernière fête du village a eu lieu il y a 2 ans maintenant. Traditionnellement, ces fêtes réunissent plusieurs générations. Ce sont des moments de partage où l'on se rappelle les histoires d'antan. On y mange bien, on écoute et on joue de la musique traditionnelle... mais le Covid est encore là cette année pour gâcher la fête. Presque toutes les communes du haut-pays maralpin ont vu leurs fêtes annulées. 

Pour Paul Burro, le maire de Belvédère, il était inenvisageable de devoir contrôler les villageois pour le pass sanitaire. 

Les gens qui n'ont pas le pass sanitaire auraient été exclus, alors que le but de la fête, c'est de faire partager un moment de convivialité et de rassembler les gens... Pas de les diviser !

Paul Burro

Entre déception et colère

Ces annulations ont forcément un impact sur les commerces de ces petits villages qui comptaient sur ce week-end pour voir davantage de clients. "C'est le village qui se meurt, nous confie une commerçante. C'est un gros manque à gagner pour tout le monde. "

Alors qu'on devrait voir des rues remplies de gens le sourire aux lèvres, les rues de Roquebillière sont déserte ce week-end. Les 1800 habitants du village oscillent entre déception, résignation et colère.

"On admet qu'on puisse prendre l'avion, le train et on nous refuse des petites festivités qui nous amenaient un peu de chaleur humaine, s'agace une habitante. Je suis très en colère."  Une autre femme assise au café regrette que les générations ne puissent pas se rencontrer cette année. "Mais c'est peut-être ce qu'il fallait faire", soupire-t-elle.

En attendant des jours meilleurs, les habitants se retrouvent aux terrasses des cafés en petit comité pour un peu de convivialité.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vallée de la roya nature parcs et régions naturelles