Alpes-Maritimes : un supermarché réserve un créneau de deux heures par jour aux personnes fragiles

A l'entrée, chaque caddie est désinfecté et masques et gants son distribués, pour rassurer les personnes fragiles. / © D. Pardanaud / FTV
A l'entrée, chaque caddie est désinfecté et masques et gants son distribués, pour rassurer les personnes fragiles. / © D. Pardanaud / FTV

Le gérant d'un supermarché de Pegomas, dans les Alpes-Maritimes, a décidé de réserver l'accès de son magasin, de 13 h 30 à 15 h 30, exclusivement aux personnes âgées et souffrant de pathologies. Le but : les rassurer face à la propagation du coronavirus. 

Par June Raclet

C'est une initiative pour les plus fragiles, en cette période de propagation du covid-19. Dans ce Super U de Pegomas, le créneau de 13 h 30 à 15 h 30 était aujourd’hui réservé uniquement aux personnes de plus de 60 ans ou souffrant de pathologies.

« On a constaté que les personnes vulnérables étaient assez craintives par rapport au coronavirus. On a donc décidé de leur attribuer un temps, dans ces journées qui sont un peu folles en ce moment, pour qu’elles puissent faire leurs courses sans être exposées à un risque important de propagation du virus », explique le gérant du magasin, Gregory Véran.

Caddies désinfectés et gants distribués 

A 13 h, le magasin ferme pour évacuer tous les clients. Il rouvre à 13 h 30, mais les entrées sont filtrées. « Pour les personnes de plus de 60 ans, on juge visuellement, et pour les gens qui ont des pathologies, on se base sur leur déclaration. On mise sur le civisme est la bonne foi des clients, mais il peut y avoir quelque abus » concède le directeur du supermarché.

A l'entrée, les caddies sont desinfectés, masques et gants sont distribués à ceux qui le souhaitent.

" Je me sens davantage en sécurité "

Les clients à qui l’entrée a été autorisée durant ce créneau sont ravis. «  C’est une bonne idée, je me sens davantage en sécurité et c’est bien organisé », commente une cliente croisée dans les rayons.

« Moi je n’ai plus 20 ans et quand je vois la cohue dans certains magasins, avec des gens qui se bousculent, je suis inquiète. Ici on peut faire nos courses tranquillement », répond une autre cliente un peu plus loin.

Ce lundi 16 mars était une journée test pour le magasin. La mesure pourrait bien se généraliser aux autres jours de la semaine, hors week-end.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus