40 ans de la réouverture de la ligne Nice-Cunéo : un anniversaire sous tension

Publié le Mis à jour le
Écrit par Coralie Chaillan avec Nathalie Jourdan

Le 6 octobre est un jour de fête dans la vallée de la Roya. Le 6 octobre 1979, le train assurait à nouveau la desserte entre Nice et Cunéo. Pour ce 40e anniversaire, la population, les élus et des associations se mobilisent pour défendre cette ligne aujourd'hui menacée. 

300 personnes manifestent depuis ce matin, à Breil-sur-Roya, pour le maintient de la ligne de chemin de fer entre Nice, Vintimille, Tende et Cunéo. Les voyageurs redoutent une fermeture partielle ou totale dans certaines gares. Et à terme, que la ligne disparaisse.

Il y a eu plus d'un an de travaux qui ont été financés par les Italiens. La France qui devait participer n'a pas verser 1 centime. 

Sylvain Gogois, du comité franco-italien de défense de la ligne Nice-Cunéo, précise que "déjà" des bus ont été mis en circulation pour remplacer les trains.

Il n'y a que 2 allers-retours sur Tende, donc les gens de la vallée ne peuvent plus utiliser le train pour aller travailler.

Avec des conséquences lourdes : fermetures de commerces, effectifs des écoles déiminués.
 



La population de la vallée est soutenue  par  des élus. Les maires de Tende, Breil, Conte, Vintimille étaient entre autres réunis ce dimanche.
 
 

Ce 6 octobre, date anniversaire des 40 ans de la réouverture de la ligne Nice-Cunéo, du côté italien aussi, une manifestation est en cours pour le maintient de la ligne. 

   

Le 4 novembre 2018, la ligne célébrait ses 90 ans d'existence.  



En 2019, nous avions consacré un épisode de notre série "Voyages en train", à la ligne Nice-Cunéo.