97 % des sinistrés réalimentés en électricité une semaine après le passage de la tempête Alex

Le 2 octobre, la tempête Alex balayait tout le Haut-Pays sur son passage et isolait les villages des vallées du département des Alpes-Maritimes. Il a fallu  beaucoup de personnel pour faire face à des dégâts exceptionnels, inspecter 350 kilomètres de réseau et rétablir le courant pour les clients.

C'est par les airs que les poteaux électriques ont été acheminés.
C'est par les airs que les poteaux électriques ont été acheminés. © RICHARD DE SILVESTRO / FTV
Pas d'électricité, c'est ne pas avoir d'eau chaude, ne pas cuisiner, ne pas se chauffer alors que les températures sont proches de zéro dans la nuit... Ce 2 octobre 2020, la tempête Alex a ravagé les Alpes-Maritimes. Dans les vallées de la Tinée, de la Vésubie et de la Roya, 15 000 foyers ont été privés de courant.
Rétablir l'électricité constituait une des priorités. RTE et ENEDIS ont travaillé conjointement pour faire au plus vite.
Une semaine plus tard,  97 % des foyers sont réalimentés en électricité. 
Premier constat : RTE (Réseau de Transport en Electricité)  exploite le réseau haute tension et très haute tension et achemine l'électricité entre les fournisseurs et les consommateurs. Ce réseau a bien résisté à le tempête Alex. Concrètement, seuls deux postes ont été endommagés respectivement à Breil-sur-Roya et Roquebillière.  Ils ont été très vite remis en état. 

Un travail conjoint entre RTE et Enedis

Du coup, RTE est venu en support d'Enedis, qui achemine l'électricité dans les foyers. RTE a donc mobilisé l'ensemble d'un service spécialisé dans les travaux héliportés dans tout le pays.
 
Les équipes d'RTE et d'Enedis en intervention.
Les équipes d'RTE et d'Enedis en intervention. © RICHARD DE SILVESTRO / FTV
Au menu : changement du calendrier des interventions pour se rendre dans les Alpes-Maritimes, et assister les 300 salariés d'Enedis et des entreprises partenaires dans le Haut-Pays. Au total, 5 hélicoptères, un super Puma et 4 Ecureuils, ont effectué des rotations non stop en journée. C'est ainsi que du matériel lourd ( 20 groupes électrogènes) et des équipes d'intervention ont été transportés.
 

De nombreuses routes étant fermées ou impraticables, Enedis a pu s’appuyer sur les pilotes du Service de Travaux par Hélicoptère de RTE, pour transporter les équipes en urgence et du matériel lourd, comme des groupes électrogènes vers les villages privés d’électricité.

RTE


Le travail sur le terrain se poursuit. Durant 7 jours, les équipes de maintenance d'RTE ont vérifié tous les ouvrages (350 km de lignes visitées, une dizaine de postes postes et lignes électriques haute tension) pour un diagnostic précis après les intempéries. Pour les salariés, c'est plus qu'un travail, c'est un engagement après le drame. 
 

Quand on voit les conséquences de cette catastrophe cela nous pousse à nous donner à fond. On se sent utile !  

Christophe, salarié RTE au groupement de postes de Lingostière  

David a le même sentiment.
 

Je suis très fier de voir comment tous les salariés se sont immédiatement mis en ordre de bataille, c’est un très bel élan de solidarité ! 

David, salarié RTE de la maintenance de Nice

Les équipes poursuivent la sécurisation des installations : des travaux d’enrochement, le nettoyage de postes électrique, le dévoiement de cours d’eau sont encore prévus la semaine prochaine.
Les derniers sinistrés privés d'électricité devraient bientôt avoir du courant. C'est une question d'heures.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo intempéries vallée de la roya nature parcs et régions naturelles