Alpes-Maritimes : 78 millions d'euros, c'est le montant de la fraude au RSA sur 11 ans

Les chiffres sont tombés : on connaît le montant de la fraude aux prestations sociales. Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes, qui gère la caisse d'Allocations Familiales, a donné une conférence de presse. Rien qu'en 2019, 15 millions d'euros ont été récupérés, et 78 millions sur 11 ans. 

La fraude aux prestations sociales  s'élève à 78 millions d'euros dans les Alpes-Maritimes depuis 11 ans.
La fraude aux prestations sociales s'élève à 78 millions d'euros dans les Alpes-Maritimes depuis 11 ans. © DENISE DELAHAYE / FTV
Elle a été créée en juillet 2011 au sein du conseil départemental des Alpes-Maritimes. La brigade "anti-fraude" contrôle l'ouverture des droits au RSA, elle recoupe les informations données par d'autres administrations. Au moment de sa création par Eric Ciotti, alors président de l'assemblée départementale, elle comprenait 7 agents au départ, pour 34 à ce jour. 
Et c'est en millions que l'on mesure la fraude aux prestations sociales.Un seul chiffre ! 78 millions d'euros recouvrés en 11 ans.
Ce chiffre a été révélé ce mercredi lors d'une conférence de presse.
Ce chiffre a été révélé ce mercredi lors d'une conférence de presse. © FTV

Les chiffres
►  9 000 contrôles par an à ce jour.
► objectif 12 000 contrôles avec le recrutement de 9 agents en plus.
►  8 363 suspensions d’allocations prononcées.
► 319 amendes.

La procédure


Une fois la fraude repérée, le dossier est transmis à la Caisse d'Allocations Familiales.
Le fraudeur encourt 6 000 euros plus le recouvrement des sommes indues.

Plus d'allocataires, en cause le coronavirus

Le président du Conseil Départemental Charles-Ange Ginesy précise que l'épidémie de Covid-19 a pour conséquence toujours plus d'allocataires, 26 000 au total le mois dernier contre 22 900 en février dernier. Cela représente forcément un surcoût de 9 millions.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société politique