Alpes-Maritimes : Michel Meïni maire de La Gaude a démissionné

Le maire Les Républicains de La Gaude dans les Alpes-Maritimes Michel Meïni, élu depuis 2008, a fait part au préfet de sa démission. Il a désigné à son poste Vanessa Siegel, adjointe à l'éducation et conseillère départementale. Son 1er adjoint, Bruno Bettati n'est donc pas pris sa suite.

L'ex-maire de la Gaude a déclaré : "Je démissionne pour permettre à La Gaude d'avoir toute la latitude nécessaire dans le combat qu'elle va avoir à mener. Avoir cette problématique peut gêner nos actions futures, il faut savoir s'effacer, c'est juste du bon sens".
Michel Meïni, qui est aussi vice-président de la métropole Nice Côte d'Azur. "La Gaude a besoin de sérénité pour mener tout un tas de combats. La meilleure façon est de ne pas gêner. Quand on dit qu'on aime sa commune, il faut le montrer par des actes simples."

Prévenu de fraude fiscale pour non-paiement de l'impôt sur le revenu et l'ISF, Michel Meïni, qui a remboursé sa dette, doit comparaître devant le tribunal correctionnel de Grasse.

Michel Meïni, qui aurait dû comparaître le 22 février mais qui avait demandé un renvoi de l'affaire faute d'avocat, se voit reprocher une fraude fiscale qu'il a reconnue tout en expliquant avoir souffert de difficultés personnelles, ainsi  que d'une "phobie administrative", à l'instar de l'éphémère secrétaire d'État Thomas Thévenoud (ex-PS) --l'expression avait valu au député Thévenoud de nombreuses railleries.

Michel Meïni doit comparaître le 26 avril à Grasse.

L'élu a remboursé les sommes dues, mais il conteste un reliquat encore exigé par le fisc et risque une lourde amende, la privation de ses droits civils et politiques ainsi qu'une peine d'inéligibilité.

Qui pour lui succéder ?

Le maire sortant a désigné son adjointe à l'Éducation Vanessa Siegel, 43 ans, pour lui succéder, coupant l'herbe sous le pied à son premier adjoint Bruno Bettati, dont le frère, le conseiller régional Olivier Bettati, est passé au Front national.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité