Cet article date de plus de 3 ans

Aménagement du centre-ville d'Antibes : premiers immeubles démolis

Entre le port et la vieille ville, le quartier Marenda-Lacan vient d'entamer sa transformation pour devenir un véritable éco-quartier moderne.
Vue aérienne d'Antibes. image d'illustration.
Vue aérienne d'Antibes. image d'illustration. © France 3 Côte d'Azur
Le projet est ambitieux mais la réalisation risque d'être désagréable ... comme tous les travaux de cette ampleur. Les pelleteuses ont commencé leurs ballets et les habitants grincent des dents.

durée de la vidéo: 01 min 40
Rénovation du centre-ville d'Antibes



Le projet prévoit 200 logements et un complexe cinéma de 8 salles, ainsi qu'une quinzaine de commerces, deux restaurants et une aire de jeu. "Le projet est né d'une volonté de la mairie de redynamiser le centre-ville et de requalifier des espaces gaspillés, entre le port et la vieille ville", explique Marie-Claude Roulet, directrice générale de la SPLAA, la société publique chargée de mener à bien l'opération. Près dela moitié des logements seront vendus en accession libre, autour de 7.500 euros le mètre carré habitable, avec parking. 


A la fin du chantier, la piétonisation du vieil Antibes sera complète et effective. Jean Léonetti



Les professionnels de l'immobilier estime que le marché de l'ancien dans les environs proches va également bénéficier  de ce nouvel aménagement : "Nous comptons surtout sur le cinéma pour remettre de l'ambiance dans la vieille ville, mais aussi sur l'arrivée d'habitants à l'année, dans ce secteur surtout dévolu aux résidences secondaires."

La fin des travaux et la livraison des logments est prévue courant 2020.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire environnement société architecture et urbanisme architecture