Après l'effondrement de sept balcons à Antibes, les habitants sont de retour chez eux : "l'urgence, c'est de retrouver nos marques"

Les habitants de la résidence Vauban qui avaient vu leurs balcons s'effondrer ont eu l'autorisation de revenir dans leurs logements. Un retour partagé entre soulagement et souvenir de ce qu'ils ont vécu.

Douze jours qu'ils attendaient cela. Les habitants de la résidence Vauban d'Antibes (Alpes-Maritimes), dont le bâtiment avait vu s'effondrer sept balcons en même temps, ont pu ramener quelques affaires ce matin.

La ville a pris ce vendredi un arrêté levant l'interdiction d'habiter dans les lieux : "compte-tenu de l'expertise effectuée attestant que la structure du bâtiment 'Le Begonia' n'a pas subi de désordre lors du sinistre et que les locaux d'habitation ne présentent pas de danger pour le public tant que l'interdiction d'accès aux balcons est maintenue et assurée, les personnes précédemment évacuées peuvent réintégrer leurs appartements".

"On a besoin de se reposer maintenant"

Béatrice, habitante de l'immeuble concerné, a commencé à ramener quelques affaires "entre hier soir et ce matin".

Il y a le soulagement de rentrer enfin chez soi, mais aussi l'angoisse de ce qu'il s'est passé ce soir du 14 avril. "On est fatigués, épuisés, on a besoin de se reposer maintenant, de fermer la première page de cette histoire."

Je suis en rez-de-jardin, j'ai reçu les gravats et je suis traumatisée. Les bruits me font encore peur. Mais je suis contente de rentrer chez moi.

Béatrice, habitante de la résidence Vauban

"L'urgence, c'est de retrouver nos marques", poursuit Béatrice.

Tous les balcons interdits d'accès

D'après les premiers constats réalisés au lendemain de l'effondrement, il s'agirait d'"une rupture du balcon du [7e étage, NDLR], qui a entraîné dans sa chute l'effondrement de l'ensemble des balcons sous-jacents", écrit le bureau d'études missionné par le syndic de copropriété, évoquant l'impact "d'un phénomène de corrosion".

Cependant, l'accès aux balcons de l'ensemble des immeubles de la résidence reste toujours interdit.

On n'a pas le droit, jusqu'à nouvel ordre, d'aller sur notre balcon. Ils vont être étudiés et sécurisés pour être sûr qu'il n'y a plus aucun danger ailleurs.

Maryse, habitante de la résidence Vauban

"On va avoir une réunion du syndic dans pas longtemps", poursuit Maryse. "Ça risque d'être un petit peu houleux forcément parce que les habitants avaient alerté le syndic."

Le gaz et l'électricité ont été rétablis ce vendredi. Les balcons de toute la résidence devraient être expertisés dans les semaines à venir.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité