Cette sculpture exposée dans les rues d'Antibes a été volée

Publié le
Écrit par Laurent Verdi .

Lâcher prise, c'est le nom de l'œuvre, a été détachée de sa structure dans la nuit de dimanche à ce lundi 19 septembre et jetée à la mer à Antibes, dans les Alpes-Maritimes.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Nicole Brousse a été prévenue ce lundi matin de la disparition de son œuvre. "Je suis un peu dépitée. Ça n’est pas amusant. A Antibes, j’ai déjà eu deux pièces endommagées il y a quelques semaines que l’on a remises en place".

"Je ne comprends pas et je ne sais pas pourquoi… surtout pour la jeter dans l’eau après."

Nicole Brousse, sculptrice

La valeur de cette sculpture avec la structure métallique est de 9 000 euros. Son poids n'a pas découragé les voleurs qui l'ont détachée et transportée sur plusieurs centaines de mètres, des arcades jusqu'au port, où ils l'ont jetée à l'eau. 

Il s'agit selon les premiers éléments de l'enquête de deux hommes, dans un état second. Ils ont été vus par un vigile présent la nuit dans l'espace galerie, un lieu d'exposition fermé.

Les arcades à Antibes sur Google Street View :

Le vigile a prévenu la police mais n'a pas voulu intervenir de peur que les deux hommes abîment les centaines d'œuvres présentes dans l'espace d'exposition. 

Une plainte déposée

Les deux hommes sont partis de dos et, selon l'artiste, ni les photos prises par le vigile, ni les images des caméras de vidéosurveillance, ne permettent de les identifier. 

Les plongeurs ont cherché la sculpture dans le port lundi, sans succès à cause de l'eau trouble. Une nouvelle plongée est prévue. 

Nicole Brousse expose 18 œuvres en plein air à Antibes. Face à cette mésaventure, l'artiste veut rester positive en rappelant que son travail et celui des autres artistes visibles de l'extérieur reste un plaisir pour les promeneurs et pour les mairies qui donnent ainsi une nouvelle place à la culture. 

La sculptrice a porté plainte au commissariat de son lieu de résidence qui a transmis cette plainte à la police d'Antibes. 

D'autres sculptures avaient été vandalisées dans la région comme celle de Nicolas Lavarenne en 2016 ou encore celle représentant Jacques Chirac à Nice

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité