• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Revivez l'arrivée du Belem à Antibes et tout savoir pour monter à bord de Cannes à Nice

Le Belem à son arrivé à Antibes ce 20 septembre. / © ALH France 3
Le Belem à son arrivé à Antibes ce 20 septembre. / © ALH France 3

Dernier trois-mâts barque française à naviguer, le Belem débarque sur la Côte d'Azur. Il sera amarré quelques jours à Antibes, Cannes et Nice, entre le 22 septembre et le 7 octobre, et ouvert aux visites ► Revivez son arrivée en live sur la page Facebook France 3 Côte d'Azur. 

Par June Raclet

Le Belem fait sa rentrée en Méditerranée. Après un week-end chargé à Marseille, où près de 3 000 visiteurs sont venus l'admirer, le grand voilier continue ses escales à Antibes, Cannes et Nice. Pour les passionnés de voile ou les curieux, le bateau mythique sera ouvert aux visites, sur réservation, pour un tarif de 6 €.

Le trois-mâts passe le Cap d'Antibes ce jeudi 20 septembre en début d'après-midi pour venir s'amarrer dans la cité des remparts pour trois jours.

► Revivez son arrivée en live sur notre page Facebook, salué par de nombreuses sirènes du port.

 
Alain Le Boëdec, vice-président de la Société des régates d'Antibes, nous donne quelques détails sur cet accueil en fanfare : 

" Les bateaux comme ceux-là ont tendance à se saluer quand ils entrent au port, c'est une tradition. Mais une partie des sons émis par le Belem sont aussi des sons réglementaires, qui indiquent le type de manœuvre ​​​qu'il est en train de faire, pour prévenir tout le monde autour de lui. "

Le Belem sera visible à Antibes de ce samedi 22 au dimanche 23 septembre. Visites à bord de 10h à 17h30, au quai Pierre Merli.

Il voguera ensuite vers Cannes, où il est possible de le visiter les 29 et 30 septembre, de 10h à 17h30, sur la jetée Albert Edouard
Le grand voilier termine enfin sa série d'escales azuréennes à Nice, le 7 octobre, de 10h à 17h30, quai Riboty

Ces visites permettent un accès sur tous les ponts du navire. Elles sont guidées par une vingtaine de panneaux, un dépliant et un équipage disponible pour répondre aux questions. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus