Un début de saison estivale marqué par un nombre important d'accidents de baignade

Depuis le 1er juin, 61 accidents de baignade ont été recencés dans le Var et 17 personnes sont mortes noyées dans les Alpes-Maritimes et le Var. Le relâchement des comportements après le confinement y est peut-être pour quelque chose.

Baigneurs sur la plage de la Salis à Antibes
Baigneurs sur la plage de la Salis à Antibes © FTV /F.Tisseaux
L'été, la mer calme ne doit pas faire oublier que la Méditerranée est dangereuse. Entre le 1er juin et le 26 juillet, 9 personnes sont décédées dans les Alpes-Maritimes et 8 dans le Var. 

La faute est peut-être due au déconfinement et à un relâchement généralisé. Pour sécuriser le bord de mer les pompiers sont mobilisés. Dans les Alpes-Maritimes 150 d'entre eux sont affectés à la surveillance du littoral. Dans le Var, ils sont 160 répartis sur 67 postes de secours.
   

Les personnes à risque

La présence de ce personnel ne doit pas pour autant faire oublier à chacun d'être prudent. Les seniors et les enfants doivent être particulièrement vigilants. Pour les enfants, les pompiers tiennent à rappeler qu'ils doivent obligatoirement porter des brassards s'ils ne savent pas nager et leurs parents doivent rester à leurs côtés en permanence. 
 

Les gens pensent que lorsque c'est surveillé les enfants ne risquent rien, mais on ne peut pas surveiller tout le monde, on peut donc ne pas voir quelqu'un qui commence à se noyer.

Dominique Delin, responsable du service nautique du SDIS 06



Voyez le reportage tourné ce dimanche 26 juillet, sur la plage d'Antibes :
 

Pour permettre à chacun de passer de bonnes vacances, les autorités lancent un appel à la prudence. Vendredi prochain, le 31 juillet, la ministre des Sports Roxana Maracineanu se rendra dans les Alpes-Maritimes, et en particulier à Antibes, pour rappeler les consignes de sécurité.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
méditerranée mer noyade faits divers sécurité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter