• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Évacués dans la nuit, les gilets jaunes d'Antibes ont occupé puis quitté un nouveau rond-point

Les forces de l'ordre maintiennent les gilets jaunes à distance pendant qu'un camion évacue le campement. / © Aline Métais / France 3 Côte d'Azur
Les forces de l'ordre maintiennent les gilets jaunes à distance pendant qu'un camion évacue le campement. / © Aline Métais / France 3 Côte d'Azur

Occupé depuis le 17 novembre par les "gilets jaunes" d'Antibes, dans les Alpes-Maritimes, le rond-point de Provence a été évacué mercredi soir par les forces de l'ordre. les manifestants se sont déplacés dans la nuit sur un autre rond-point à quelques centaines de mètres de là. Seconde évacuation.

Par Laurent Verdi

"Devinez ce qui se passe ? Ca reconstruit illico presto" commente un gilet jaune dans une vidéo diffusée en direct dans la nuit de mercredi à jeudi sur Facebook à 3 heures du matin. 

Retour sur la nuit :


Un nouveau rond-point


Délogés dans la soirée de mercredi par les forces de l'ordre, les gilets jaunes d'Antibes se sont installés dans la nuit à quelques centaines de mètres de là au sur un nouveau rond-point, près de la zone commerciale des Terriers où se trouvent Castorama et Decathlon et près de l'entrée de l'autoroute A8.
 
Les gilets jaunes au rond-point des Terrier ce mercredi matin. / © Audrey Richier / France 2
Les gilets jaunes au rond-point des Terrier ce mercredi matin. / © Audrey Richier / France 2

De nombreux gilets jaunes étaient émus lors de la destruction de leur campement. Plusieurs camions ont été utilisés pour évacuer les palettes, matelas et autres objets présents sur le rond-point de Provence. 

A plusieurs reprises, des gilets jaunes ont insulté et menacé les journalistes présents, leur demandant de ne pas filmer cette évacuation, qui était retransmise en direct sur Facebook par leurs soins dans le même temps.
 
Une voiture de police empêche l'accès au rond-point de Provence. / © Aline Métais / France 3 Côte d'Azur
Une voiture de police empêche l'accès au rond-point de Provence. / © Aline Métais / France 3 Côte d'Azur

L'évacuation du rond-point de Provence s'est déroulée dans le calme. Au début de l'intervention de la police, des éléments du campement ont été brûlés, ce qui a nécessité l' intervention des pompiers.
 
Évacuation des gilets jaunes à Antibes
Le campement du rond-point de Provence a été évacué mercredi 9 janvier 2019.  - France 3 Côte d

Il n'y a pas eu de violences physiques de la part des gilets jaunes ni des forces de l'ordre. Deux personnes ont été interpellées.

Ce 10 janvier, une quinzaine de gilets jaunes, se sont retrouvés 300 mètres plus loin de leur premier lieu de rassemblement, sur le Rond-Point des Semboules. Ont-ils ou non l'intention de s'y installer ? Le commissaire d'Antibes était sur place pour tenter de les en dissuader. On a appris vers midi qu'ils étaient priés de partir.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les péages moins chers pour les usagers réguliers

Les + Lus