Inondations : polémique autour des indemnisations du fonds Barnier

Dix-huit mois après les inondations d'octobre 2015, le fonds Barnier va enfin être débloqué. Le ministère de l'Environnement vient de valider l'enveloppe de 6,5 millions d'euros qui servira à racheter les maisons jugées trop dangereuses. Mais tous les propriétaires ne pourront pas en bénéficier...

Les inondations d'octobre 2015 ont fait 21 morts et 600 millions d'euros de dégâts. En début d'année, l'Etat a annoncé qu'il allait racheter une quinzaine de maisons grâce au fonds Barnier. Seulement, certains sinistrés, qui voudraient que leurs biens soient repris, ont vu leur demande rejetée, sans explication. 

La nuit de la catastrophe, Colette a eu 1,50m d'eau dans sa maison, son courant a été coupé. Pour se sauver, elle a dû se réfugier à l'étage. Malheureusement, elle ne pourra pas bénéficier de l'aide de 6,5 millions d'euros. Elle pense que les fonctionnaires de la préfecture ont jugé qu'en cas de nouvelle catastrophe elle pourrait se refugier à l'étage une nouvelle fois.

Une décision qu'elle ne comprend pas, d'autant plus qu'à 30 mètres de chez elle, Didier, peut bénéficier de l'argent de l'Etat. Sa maison n'a pas d'étage, la notion de danger imparable a donc été retenue...

A l'heure actuelle personne ne sait quand l'argent sera versé aux propriétaires, mais cela pourrait se faire pendant l'été. Ceux dont les dossiers n'ont pas été retenus envisagent de créer un collectif et de porter l'affaire devant les tribunaux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo polémique société économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter