Les campings de la Brague toujours dans l'impasse

Les campings en bordure de la Brague, à Antibes, ne savent toujours pas s'ils pourront recevoir leurs clients. Le quartier en zône inondable a été dévasté par les intempéries du 3 octobre, et le plan de prevention des risques d'inondation leur interdit de reconstuire ce qui a été détruit.

Zone rouge

Début octobre, le déluge sur Biot et Antibes a tué quatre personnes. des torrents sont arrivés dans le quartier de la Brague. Un miracle qu'il n'y ait pas eu plus de victimes. Déjà, en 1998, dans le plan de prévention des inondations, le quartier des campings était classé en zone rouge. Avec cette crue de 2015, certains spécialistes estiment qu'il faut revoir la carte des risques. Cette zone rouge sera certainement étendue. Dès maintenant, tout ce qui a été détruit dans les campings ne peut être reconstruit.

Tout ce qui a été détruit dans les campings ne peut être reconstruit

Les exploitants sont en colère. Il, ils peuvent accueillir jusqu'à 10.000 vacanciers au plus fort de l'été. Le bras de fer est engagé avec l'Etat et la commune.