Marineland Antibes : la fin des baignades avec les dauphins

Un dauphin de Marineland / © F3
Un dauphin de Marineland / © F3

Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, a signé ce mercredi 3 mai un arrêté règlementant strictement les delphinariums. Le texte interdit notamment les immersions du public dans les bassins hébergeant des cétacés. Marineland devra donc mettre fin à ses "Rencontres avec les dauphins" d'ici 6 mois.

Par Jacqueline Pozzi

Devenez "soigneur" de dauphins. L'activité est très prisée par le public de Marineland à Antibes. Pour 70 euros, le parc marin propose aux amateurs une immersion dans le bassin des cétacés. Un moment privilégié guidé par un soigneur professionnel, pour entrer en contact avec les animaux, jouer avec eux, mieux comprendre leur vie.

Dans 6 mois, le parc devra mettre un terme à cette activité. La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal vient de signer  un arrêté interdisant très clairement les "contacts directs entre le public et les animaux ainsi que les immersions du public dans les bassins". 

Ce texte, qui remplace une réglementation datant de 1981, prend toute une série de mesures pour encadrer le fonctionnement des delphinariums en France. Les grandes lignes sont détaillées dans un communiqué de presse du ministère

1. Augmentation d’au moins 150 % de la surface des bassins afin de permettre aux animaux de se soustraire à la proximité des visiteurs et à celle des autres animaux ;

2. Interdiction du chlore dans le traitement de l’eau ;

3. Mise en place d’équipes de soigneurs spécialisés, dont le nombre est en proportion du nombre de dauphins ;

4. Interdiction des contacts directs entre le public et les animaux ainsi que les immersions du public dans les bassins hébergeant des cétacés ;

5. Contrôle étroit de la reproduction des dauphins, par un avis de la Commission nationale consultative pour la faune sauvage captive instituée à l’article R.413-2 de Code de l’Environnement. Cette reproduction ne devient possible que si la configuration et la taille des bassins le permettent.

Toutes ces règles s'appliquent dans un délai de 6 mois. Et les établissements devront faire les travaux de mise en conformité des bassins d'ici 3 ans.

Le ministère de l'Ecologie précise que ce nouvel arrêté a été mis au point avec les associations de protections de la nature et des animaux, au terme d'une année de discussion. 

Contacté par nos soins, le parc Marineland attend de connaitre le détail de cette nouvelle réglementation pour réagir sur le sujet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus