Cagnes 2: trop de candidats pourrait nuire à la droite

Avant les élections départementales, gros plan sur le canton de Cagnes 2. Il regroupe le quartier du Val Fleuri, Saint-Laurent du Var et La Gaude. Les inconnues du scrutin sont nombreuses. Y a-t-il trop de candidats? Quel sera le poids de La Gaude? Le vote sanctionnera-t-il la politique nationale? 

A Cagnes 2, il n'y a aura pas de place pour tout le monde, surtout à droite. Joseph Segura, maire UMP de Saint-Laurent-du-Var, le sait bien. Sauf que cette fois, c'est lui le candidat masculin investi par l'UMP et l'UDI. Un candidat cerné par des dissidents dont il dit ne pas faire grand cas.

A commencer  par  l'ancien maire de Saint-Laurent-du-Var, Guy Revel, à l'époque sous l'étiquette UMP.  Il avait prévu de ne pas se représenter, mais une amicale pression l'a fait changer d'avis. Revirement sans états d'âme d'un candidat qui lui même en 2011,  avait affronté trois dissidents de droite dont Joseph Ségura.

Et si de  telles divisions favorisaient le Front National? Le binôme frontiste en est convaincu. Brigitte Merle des Isles entend profiter d'une dynamique  nationale pour imposer localement sa différence.

Antoine Marchez défendra les couleurs d'EELV et le PS, expliquant q'un accord avec le Front de Gauche n'a pas été trouvé. Dans la ligne de mire de son binôme: les cumulards.

Dans ce contexte d'émiettement des candidats, avec des candidatures de tous côtés, l'abstention jouera un rôle encore plus important qu'ailleurs.

durée de la vidéo: 03 min 03
Cagnes 2 à la loupe
Intervenants: 
Les candidats du canton de Cagnes 2
FINZI Annie et MAYEN Léopold ,SE
MERLE DES ISLES Brigitte et PRADOS Lionel ,FN
BRAGANTI Stéphanie et MARCHESE Antoine ,EELV
SEGURA Joseph et SIEGEL Vanessa ,UMP
REVEL Henri et DURA Jeanne,SE
COLMARS Alexan et NATIVI Martine ,FdG-PCF
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales politique