• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Limitation à 90 km/h sur l'A8 : les usagers toujours en colère

la limitation de vitesse passe de 110 km/h à 90 km/h entre Cagnes sur mer et Saint-Laurent du Var sur l'autoroute A8 / © France 3
la limitation de vitesse passe de 110 km/h à 90 km/h entre Cagnes sur mer et Saint-Laurent du Var sur l'autoroute A8 / © France 3

Dès lundi sur l'A8, la limitation de vitesse va passer de 110 km/h à 90 km/h entre Cagnes sur mer et Saint-Laurent du Var. Présentée comme sécuritaire, la mesure s'attire toujours les foudres des réfractaires. Vendredi, la Fédération des Motards en colère s'est mobilisée une fois de plus.
 

Par Coralie Chaillan

Initialement la mesure devait s'étendre sur 19 kilomètres entre Antibes et Nice pour fluidifier le trafic. Finalement, elle ne s'appliquera que sur les 4 kilomètres séparant Cagnes-sur-Mer et Saint-Laurent du Var, tronçon le plus embouteillé du département. Pour autant l'abaissement de la limitation de vitesse sur l'A8 ne passe pas mieux auprès des usagers.

Le président de la Fédération des Motards (06) était l'invité du 19/20.

 
Pascal Mandine, Président Fédération des Motards en colère (06)
Dès lundi, la limitation de vitesse va passer de 110 km/h à 90 km/h entre les échangeurs de Cagnes sur mer et Saint-Laurent du Var. Ce vendredi, les Motards en colère ont manifesté une fois de plus leur opposition à la mesure.


Le préfet persiste et signe


Georges-François Leclerc, le préfet des Alpes-Maritimes explique les raisons de cette limitation de vitesse : obtenir une circulation plus fluide, moins dangereuse et moins polluante. 
 
A8 : Georges-François Leclerc, le préfet des Alpes-Maritimes
Georges-François Leclerc, le préfet des Alpes-Maritimes explique les raisons de la limitation de vitesse à 90 km/h.
 

Quid du prix ?


Chaque jour, 120 000 véhiculent empruntent l'A8 entre Nice et Antibes. Ce vendredi, de nombreux automobilistes se posaient la question du prix du péage. Vinci Autoroutes n'a pas annoncé de baisse de prix sur ce tronçon. 

Charles-Ange Ginésy, le président du Conseil Départemental demande la gratuité du péage sur ce tronçon. Position partagée par plusieurs élus locaux. 

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus