A Cannes, un festival de jeux vidéo sera organisé à l'automne 2023

Un de plus. La cité des festivals accueillera d’ici quelques mois un événement international dédié aux industries créatives du jeu vidéo. Une création originale pour un secteur plus que porteur.

Deux personnalités aux manettes pour un nouveau festival. Robin Leproux, ex-président du PSG et ancien dirigeant de M6, ainsi qu'Antoine de Tavernost, patron de l'agence Auditoire, ont officialisé la création du "Cannes Gaming Festival".

Ce rendez-vous consacré au jeu vidéo sera ponctué par une cérémonie de remise de prix dans l'esprit des grands rendez-vous cannois.

C'est un secteur de poids qui débarque ainsi sur les bords de la Croisette. D'après le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (le Sell), et comme le précisait Les Echos il y a quelques mois, cet univers du gaming a généré un chiffre d'affaires total de 5,6 milliards d'euros en France en 2021, un niveau jamais atteint.

De quoi donner un peu de goût et de chair à ce futur événement. Pour Robin Leproux qui explique que c'est "en échangeant avec les équipes de la ville de Cannes, [qu'il a] eu un déclic en [se] disant: 'On n'a pas de festival international pour le 10e art qu'est le jeu vidéo, équivalent du 7e art pour le cinéma à Cannes'. Une fois que j'ai eu cette idée, je me suis dit qu'il fallait absolument organiser ça", a-t-il expliqué à l'Agence France-Presse.

Aujourd'hui cofondateur d'Espot, le plus grand centre physique de "gaming" en Europe et basé à Paris, Robin Leproux n'hésite pas à jouer la carte de la décentralisation pour développer ce nouveau festival.

Un deuxième joueur rejoint la partie

L'ancien président du PSG (2009-2011) et ex-dirigeant de M6 s'est associé à Antoine de Tavernost, pour créer ce festival dédié à "la première industrie culturelle mondiale" en termes de chiffre d'affaires, loin devant celles de la musique et du cinéma.

On veut donner ce souffle à l'industrie (du jeu vidéo) et la reconnaissance qu'elle mérite.

Antoine de Tavernost

Comme pour le cinéma... un jury

La remise des prix du premier "Cannes Gaming Festival" sera portée par un jury "international" incarné par des "personnalités légitimes, connues et passionnées" pour récompenser "la création et les artistes" de l'univers dans un "show hybride" entre physique et numérique, insistent les cofondateurs.

A cette heure, on ne connait pas encore le lieu d'organisation de ce rendez-vous qui se déroulera, dès 2024, sur une session de cinq jours, intégrant des rendez-vous dédiés aux professionnels et un festival grand public en complément de la cérémonie de remise des prix.

Le Palais des festivals serait tout indiqué, mais les développeurs de cette nouvelle idée ne se sont pas encore exprimé sur le sujet.

-Avec AFP

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité