Cannes : le dessin original du drapeau olympique vendu 185 000 euros aux enchères

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jacqueline Pozzi .

Il est signé Pierre de Coubertin. Ce dessin, première esquisse des célébrissimes anneaux entrelacés, symbole des Jeux Olympiques modernes, a été acheté par un collectionneur brésilien lors d'une vente aux enchères dédiée aux trésors du sport.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

Un dessin à la mine de plomb et à la gouache. Cinq anneaux, bleu, noir, rouge, jaune et vert, devenus depuis le symbole planétaire des Jeux Olympiques. Et dans l'angle, en bas à droite, la signature : Pierre de Coubertin.

 





Ce dessin mis en vente à Cannes, est l'"unique esquisse connue à ce jour" du drapeau olympique par le père des Jeux Olympiques modernes, précise Alexandre Debussy, directeur associé de Cannes Enchères.

 
durée de la vidéo: 00 min 51
Alexandre Debussy, directeur associé de Cannes Enchères, présente la pièce maîtresse de la vente du 26 juillet 2020 : le premier dessin du drapeau olympique, par Pierre de Coubertin. ©France 3 Cote d'Azur


Le baron de Coubertin l'a réalisé en 1913, il a figuré pour la première fois sur le drapeau des Jeux panégyptiens en 1914.



Parfaitement conservé à l'abri de la lumière, ce dessin, authentifié notamment par la famille de Pierre de Coubertin a été mis en vente à 70 000 euros, et a été acheté aux enchères 185 000 euros par un collectionneur brésilien.

 

Des trésors du sport aux enchères

Lors de cette vente nommée "Sport Memorabilia", pas de loin de 160 pièces d'exception ont été proposées aux collectionneurs passionnés. Parmi les plus marquantes :
  • des gants de boxe dédicacés par deux légendes de ce sport : Joe Frazier et Mohamed Ali. Ils s'étaient retrouvés le 8 mars 1971 au Garden de New York pour le premier de leurs trois affrontements, baptisé le "Combat du siècle". C'est Joe Frazier qui a gagné ce jour-là. Pour la vente, les gants sont accompagnés d'une affiche et de tickets de ce combat mytique.
 
  • Des gants de Formule 1, portés par Ayrton Senna lors de la saison 1990, soit quatre ans avant son décès sur piste le 1er mai 1994 sur le circuit de San Marin.
 
  • Des visières, signées par le champion brésilien Ayrton Senna et par l'Allemand Michael Schumacher.




 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité