Cannes : la vie des moines de l'abbaye Saint-Honorat en cette période de confinement

L’abbaye de Lérins est située sur l'île Saint-Honorat, en face de Cannes. / © Marc Ollivier / MAX PPP
L’abbaye de Lérins est située sur l'île Saint-Honorat, en face de Cannes. / © Marc Ollivier / MAX PPP

L'île Saint-Honorat au large de Cannes accueille de nombreux touristes ou croyants pendant la période de Pâques. L'année 2020 fait exception, confinement oblige. Les moines de l'abbaye cistercienne ont procédé à quelques réaménagements dans leur quotidien pour éviter toute contamination.

Par Catherine Lioult & ALH

Sur le site de l'abbaye de Saint-Honorat, le message est clair. En cette période de confinement, due à la pandémie de Covid-19, la desserte en bateau est interrompue jusqu’à nouvel ordre.

L'île du même nom, située au large de Cannes, est donc isolée du monde. 
Il y a en tout et pour tout 20 moines, auxquels s'ajoutent un séminariste et une personne en retraite, contraintes de rester sur place.
L'abbaye St-Honorat compte 20 moines au total. / © Marc Ollivier / MAX PPP
L'abbaye St-Honorat compte 20 moines au total. / © Marc Ollivier / MAX PPP

Lîle est donc déserte, ce qui n'arrive jamais à cette période de l'année. Avec les beaux jours, les vacances scolaires et Pâques, d'ordinaire, les bateaux acheminent de nombreux touristes... pas cette année.

D'ailleurs, tout est fermé, le restaurant, le magasin, et l'hôtellerie car il n'est pas question de déroger aux consignes.

Des gestes barrières pour tous

Joint par téléphone, le père Vladimir, supérieur de la communauté, explique que personne ne souffre du Covid-19.

Les commandes de nourriture s'effectuent par internet et nous sommes livrés, nous ne sommes pas menacés par la faim ! Nous avons fait des attestations d'employeur pour nos quelques salariés qui viennent de Cannes travailler dans les vignes, et ils travaillent en extérieur, en respectant les gestes barrières.

Le domaine compte huit hectares pour six cépages différents. Les moines fabriquent aussi des liqueurs de plantes (Lérina verte, Lérina jaune, verveine), ou encore de fruits.
La mer, le monastère et les vignes. / © Marc Ollivier / MAX PPP
La mer, le monastère et les vignes. / © Marc Ollivier / MAX PPP
 

7 offices par jour, comme d'habitude

L'Eglise de France et le Saint-Siège ont édicté des règles liturgiques en lien avec la crise sanitaire. Le quotidien des moines est rythmé par les offices, et il y en a sept. Et dans l'église, ils se mettent à bonne distance. Pendant la communion, l'ostie est donnée non dans la bouche mais dans la main. Pendant le jeudi avant Pâques, le rite qui consiste à laver les pieds est supprimé.

Plus de liens vers l'extérieur


Dans le réfectoire, même règle :  rester espacé les uns des autres. 

Tout le monde vit un drame, beaucoup de gens nous envoient des messages, c'est une période à part - Père Vladimir.

"Pâques, c'est la fête de la résurrection du Christ, la plus grande fête du christianisme qui commémore la résurrection de Jésus. Là, c'est très particulier... Il n'y aura pas de visiteurs."

"On nous envoie beaucoup de messages, beaucoup de gens nous contactent. En cette période de pandémie, j'encourage les moines à rompre le silence, à appeler plus que d'habitude la famille. Pour l'instant, la communauté monastique semble épargnée, on échange des nouvelles avec nos frères en France, mais aussi à l'étranger" explique t-il.

A l'intérieur du monastère. Image d'illustration. / © MARC OLLIVIER / MAX PPP
A l'intérieur du monastère. Image d'illustration. / © MARC OLLIVIER / MAX PPP


Le silence

 
Le silence ... / © Sylvestre / MAX PPP
Le silence ... / © Sylvestre / MAX PPP

L'acitivité humaine est à l'arrêt et sur l'île, on n'entend plus le bruit des bateaux, il n'y a quasiment pas d'avions.
Une qualité de silence inédite, remarque enfin le père Vladimir, comme j'imagine à l'époque de Saint-Honorat, au Ve siècle !
 

Visite du Monastère sans se déplacer !

Les offices de la Semaine Sainte sur les réseaux sociaux


Pour rester en contact avec les fidèles, le diocèse de Nice propose notamment des messes diffusées en direct sur la page Facebook des paroisses.
Mgr Marceau, évêque de Nice, a mis en place un dispositif afin que les fidèles puissent tout de même célébrer Pâques.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus