Coronavirus : à Cannes, des agents désinfectent les rues sous des tenues de protection intégrale

L'opération de "désinfection massive" annoncée par le maire de Cannes a débuté ce mercredi matin. Elle doit être réalisée tous les jours.

Les agents de la propreté portent des protections intégrales
Les agents de la propreté portent des protections intégrales © DR
Leurs tenues sont impressionnantes. Les agents de la propreté de la ville de Cannes débutent ce mercredi matin une opération de désinfection de la voie publique sous des combinaisons intégrales.

Ils utilisent "un produit bactéricide et virucide désinfectant et non toxique à base d’eau de javel diluée" précise la mairie dans un communiqué.
 
Sur le terrain, les employés municipaux travaillent sous des combinaisons jaunes, mains gantées, et portent des masques intégraux équipés de cartouches de filtration qui répondent à une norme européenne de "protection contre les gaz et vapeurs organiques ayant un point d'ébullition supérieure à 65 degrés, ainsi que contre les gaz inorganiques et acides, l'ammoniac et ses dérivés, particules P2".
 
Nettoyage devant l'hôpital de Cannes ce mercredi matin.
Nettoyage devant l'hôpital de Cannes ce mercredi matin. © DR

La mairie précise qu'il s'agit d'une "grande opération de désinfection méthodique de l’enrobé (voies de circulation, trottoirs, parcs, etc) et des mobiliers urbains (rampes, poignées, bancs, etc) se fera tous les jours devant les établissements prioritaires et les sites les plus fréquentés tels que les hôpitaux, pharmacies, EHPAD, centres commerciaux, commissariats, centre d’accueil des SDF, passages souterrains, gares et tous les mobiliers urbains de ces espaces (rampes, bancs, ascenseurs, poignées, boutons corbeilles)".

Aussi à Menton, Monaco et Nice

A Menton, des agents municipaux ont pulvérisé dès mardi un bactéricide sur les trottoirs du côté du centre hospitalier La Palmosa, du marché des halles et devant les cabinets médicaux. Monaco a également débuté ce type d'opérations. Nice a annoncé mettre en oeuvre le même type de mesures ce mercredi.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société