Euro 2021 : de Mandelieu à Munich, vivez avec nous le voyage d'un supporter pour le match France-Allemagne

Le match France-Allemagne de ce mardi 15 juin, marque l'entrée de la France en compétition de l'Euro 2020. Un de nos journalistes, fan de football parti pour Munich, nous fait vibrer toute la journée. 

Le premier match à l'Euro 2021 de l'équipe de France se joue à Munich, Manu n'allait pas manquer l'événement.
Le premier match à l'Euro 2021 de l'équipe de France se joue à Munich, Manu n'allait pas manquer l'événement. © Emmanuel Felix FTV

Maillot doublement étoilé sur le dos et drapeau français sous le bras, suivez avec nous le voyage des supporters français pour le match d'entrée des Bleus dans l'Euro de fooball.

Premier dans le stade

Et quelle chance ! A 18 heures, notre supporter est le premier à franchir les barrières du stade :"Le stade est magnifique, les joueurs français et allemands vont commencer s’entraîner !" A quelques heures du coup d'envoi et du lacement dans la compétition pour la France, l'ambiance commence à monter dans les tribunes. 

Les supporters français sont ensembles dans une tribune et je suis avec eux ! C'est un grand bonheur pour moi !

Manu Felix.

Parti la veille à 4 heures du matin 

Le retour dans les stades, il faut le mériter ! "Je suis parti de Mandelieu-la-Napoule dans les Alpes-Maritimes hier lundi, à 4h du matin. Direction Amsterdam puis Munich, où j'ai rejoint un de mes meilleurs amis, lui venu de Paris. Pour lui, c'était 10 heures de train" nous raconte ce fan de foot de la rédaction de France 3 Côte d'Azur. 

Malgré le contexte sanitaire, c'est magique d'être ici !

Manu Felix, journaliste France 3 Côte d'Azur et supporter de l'équipe de France

Sur sa route, Manu a croisé Robert Pires, un ancien Bleu qui faisait justement parti de l'équipe de France lorsque la France a gagné la Coupe du monde 1998 et le Championnat d'Europe des Nations en 2000.

Selfie à Amsterdam :

Avec Robert Pires, ancien joueur de l'équipe de France.
Avec Robert Pires, ancien joueur de l'équipe de France. © E. Felix / FTV

Trois tests plus tard ...

Un contexte sanitaire contraignant, notre journaliste a dû effectuer trois tests en près de 48 heures. "Un premier pour se rendre en Allemagne, puis hier en arrivant à l'hôtel et enfin un troisième antigénique pour l'accès au stade, tous négatifs, c'est une boule au ventre qui s'en va" raconte-t-il.

"C'est la vie de supporter, c'est l'attente, c'est l'angoisse"

L'entrée au stade de l'Allianz Arena de Munich se fera par créneaux, pour Manu c'est entre 18h et 18h30 muni d'un QR code confirmant le test négatif sur l'application LUCA "Il faut montrer pattes blanches pour accéder au stade". 

Le stade peut accueillir plus de 75 000 supporters alors ce quotidien allemand titre : "coup de sifflet final pour le public".

Les journaux locaux font leur une sur le manque de supporters
Les journaux locaux font leur une sur le manque de supporters © E.Felix / FTV

Ambiance sans fan zone

Sur place sur les 15;000 supporters attendus, 2.000 à 2.500 seront bleu-blanc-rouge.

"On a croisé quelques Français dans les rues, mais on sent bien que l'ambiance est particulière, il n'y a pas de fan zone ! selon l'Azuréen.

Les français présents mettent l'ambiance dans la ville en attendant le match "On est super chauds, la France est bonne position et on va monter en puissance ! On est fiers d’être bleus!" témoigne des supporters croisés dans la rue.

En manque de stade depuis des mois, ils expliquent :"c’est l’euro, on attendait ça avec impatience, là on a hâte ».

L'Euro se fête dans les rues de Munich.
L'Euro se fête dans les rues de Munich. © E.Felix / FTV

Rassurons-nous, le thermomètre affiche plus de 30 degrés ce mardi 15 juin à Munich et les animations ne manquent pas : "Ici les terrasses sont ouvertes, on va pouvoir profiter de la ville en attendant le match et petit bonus : le masque n'est plus obligatoire dans la rue depuis quelques jours, on respire !" 

D'autres n'ont pas eu cette chance, le célèbre supporter Clément d'Antibes qui ne rate pas un match a dû annuler son voyage pour cause de galères administratives liées à la crise sanitaire. 

Je devrais être Munich, il faut être spécialiste pour comprendre les règles sanitaires. A la télé, ça manque de chaleur, mais j’essaie de me consoler avec mon billet pour la Hongrie (prochain match joué par les Bleus)

Clément d'Antibes, invité de France Bleu Azur, ce mardi matin.

Pronostic pour Clément d'Antibes, la victoire ? "Oui, ça va être dur mais avec le trio d'attaquants que l'on a ça va être expectionnel".

Les Français doivent terminer dans les deux premiers du groupe F pour être certains d'accéder aux huitièmes de finale. La troisième place peut aussi être qualificative, en fonction de leurs performances.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport international france 3