Un halo solaire observé dans le ciel de la Côte d'Azur, on vous dit pourquoi

Un halo solaire a été observé dans le ciel de la Côte d'Azur ce 16 avril. Il s'agit d'un phénomène optique qui apparaît lorsque les rayons de soleil traversent des nuages de haute altitude formés de cristaux de glace. Il n'est pas fréquent, et donc très surprenant !

Un halo tout autour du soleil a été observé ce jeudi à la mi-journée dans le ciel de la Côte d'Azur.
Un halo tout autour du soleil a été observé ce jeudi à la mi-journée dans le ciel de la Côte d'Azur. © Ambre Clémente
Vous n'avez pas rêvé ! Ce jeudi 16 avril, à la mi-journée aux alentours de 13 heures, un phénomène très surprenant s'est produit autour de l'astre solaire.
Pascal Clémente est plombier à Cannes-la-Bocca et il sortait de son confinement habituel pour effectuer une intervention en urgence. Il n'en est toujours pas revenu !
 
Pascal Clémente a pris cette photo vers 13 heures, à Cannes-la-Bocca.
Pascal Clémente a pris cette photo vers 13 heures, à Cannes-la-Bocca. © Pascal Clémente


C'était étonnant, assez bizarre ! Du jamais vu pour moi. Je ne savais pas si c'était du à l'absence de pollution résultant du confinement, ou autre chose...

explique Pascal Clémente, joint par téléphone.

Sur sa page Facebook, Météo Côte d'Azur a invité les internautes à poster leurs plus belles photos. Le résultat est surprenant.
Ce halo solaire est un phénomène expliqué sur le site de Météo France.
Ce phénomène est expliqué sur le site de Météo France.
Ce phénomène est expliqué sur le site de Météo France. © N.Morin
 Frédéric Morand est ingénieur au sein d'une équipe dédiée à l'observation du Soleil à l'Observatoire de la Côte d'Azur. Voici son explication :

"C'est un effet optique classique dû à la présence de nuages de l'étage supérieur (autour de 6 000m d'altitude) appelés cirrostratus. Ils sont similaires aux cirrus (ces nuages bien connus qui forment ces fins filets très hauts dans le ciel) mais eux forment un voile continu.
Ce halo, très caractéristique de ce type de nuage, est dû à la réfraction de la lumière par les cristaux de glace qui le constitue (car les nuages de l'étage supérieur sont faits de glace).

En général, ce halo est également irisé, du fait de la dispersion de la lumière par ces mêmes cristaux (même phénomène physique que pour l'arc-en-ciel, qui lui est dû à des gouttes d'eau)."

Le mystère est donc levé. Ce phénomène n'est pas très fréquent, et vous n'avez pas rêvé !
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
astronomie culture sciences espace
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter