Kaotik 747, le rappeur engagé pour les droits des femmes, en concert à Cannes ce samedi

Kaotik le 17 mai 2017, très ému pendant le tournage de son clip "Femme forte" sur les violences conjugales. / © France 3 Côte d'Azur
Kaotik le 17 mai 2017, très ému pendant le tournage de son clip "Femme forte" sur les violences conjugales. / © France 3 Côte d'Azur

Le rappeur niçois Kaotik 747 se produit sur la scène de la MJC Picaud à Cannes ce samedi à 20h30. L'occasion de présenter en ce 8 mars, un artiste très engagé pour la défense des droits des femmes.

Par Catherine Lioult

Kaotik 747 est un artiste niçois de 34 ans qui  a rendez-vous avec son public à Cannes ce samedi, à la MJC Picaud. Sur sa page Facebook, explique qu'il a ouvert les yeux à Nice un soir de janvier. Il raconte son parcours de la DDASS à la scène. Le jeune homme a été adopté à l'âge de neuf mois, il a, explique t-il, été bercé par les chansons de Daniel Balavoine, IAM ou encore Eminem.

Un rap différent


Il pratique, dit-il un rap à texte, sans aucune insulte ni haine autour des thèmes de société qui lui sont chers. 
En ce 8 mars, journée dédiée aux droits des femmes, il a écrit une chanson "Femme forte" dont le clip a été tourné à l'hôpital Pasteur à Nice. Il parle de la vie d'un ado confronté dans sa famille à des violences conjugales. Il ne cache pas qu'il a été confronté à cette brutalité dans son parcours personnel, avec sa mère biologique, morte sous les coups d'un homme.



L'album de Kaotik 747, Kao pour ses amis, s'intitule "sans armes, ni haine ni violence". L'occasion de découvrir à Cannes un rap made in Nice.
 


Rendez-vous à la MJC Picaud ce samedi à 20h30. Bon spectacle !

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus