On vous dit tout sur Stella Almondo, la jeune pianiste azuréenne en finale de l'émission "Prodiges" sur France 2

Elle n'a que 14 ans et elle a déjà l'étoffe d'une star. La jeune pianiste Stella Almondo vit à Monaco et évolue au conservatoire de Nice. Elle était qualifiée pour la finale de l'émission "Prodiges", qui s'est tenue le 8 décembre sur France 2.
À 14 ans, la Monégasque Stella est une prodige du piano.
À 14 ans, la Monégasque Stella est une prodige du piano. © France Télévisions.
Sous ses doigts, la musique prend vie. Lorsqu'elle est sur scène, la jeune pianiste Stella Almondo devient quelqu'un d'autre : habitée par les notes, l'adolescente de 14 ans joue les mélodies des plus grands compositeurs avec une présence et un charisme déconcertants.
Sélectionnée pour la finale de l'émission "Prodiges" sur France 2 mardi 1er décembre aux côtés de 8 autres candidats, la Monégasque connaissait sa partition sur le bout des doigts. Elle a joué la "Rhapsodie Hongroise Numéro 2" de Liszt. 

Sur scène, je pensais à la musique avant tout : je pensais bien sûr aux notes et à ce qu'il fallait faire mais j'étais aussi vraiment à l'écoute de l'orchestre, parce que c'était une première pour moi de jouer avec lui.

Stella Almondo, à propos de son premier passage télévisé.

Malheureusement, sa ténacité et sa virtuosité n'ont pas battu celle de Liam, le jeune pianiste de 15 ans qui a remporté la catégorie Instrument de la finale. C'est Isabelle, une chanteuse franco-américaine de 16 ans qui a fini par remporter le prestigieux prix de Prodiges 2020. Lors de la finale, la jeune fille a chanté Somewhere over the rainbow du film Le Magicien d'Oz et Your Love de la bande-originale du chef-d'oeuvre Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone.

20 à 25 heures de cours par semaine

Stella Almondo a débuté le piano à l'âge de 3 ans. Mais pour parvenir à l'excellence, elle a dû s'entraîner encore et encore : l'adolescente joue 20 à 25 heures par semaine au conservatoire de Nice, sous l'oeil bienveillant de sa professeure Amédée Briggen qui la suit depuis quatre ans. "Elle est capable d'une maturité, d'une profondeur. À chaque fois qu'elle joue, dès les premières notes, je suis surprise", s'émerveille-t-elle. 

Sa mère Nathalie Bijou ne cache pas non plus sa fierté. C'est d'ailleurs elle qui lui a annoncé sa participation au prestigieux concours télévisé lors d'un rendez-vous chez l'orthodontiste. "Son plaisir, c'est vraiment de partager ses émotions. Stella a toujours quelque chose à dire à travers son piano et sa musicalité. C'est beau de la voir évoluer comme ça, c'est une grande chance."

Une autre Azuréenne en finale de "Prodiges" l'an dernier

La Monégasque n'est pas la seule Azuréenne à avoir un jour remporté son ticket pour la finale. L'an dernier, Mélodie Seguin, originaire de Vence, avait elle aussi fait partie des finalistes de la catégorie "Instruments".
 La jeune fille de 11 ans avait interprété "Czardas" de Vittorio Monti à la flûte traversière. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture télévision médias concerts monaco international spectacle vivant