Ouverture de la Biennale de danse de Cannes, avant un spectaculaire "Carmina Burana"

La Biennale de danse de Cannes, grand rendez-vous chorégraphique de l'automne avec quatorze spectacles dont six créations ou premières françaises, débute ce vendredi, avec le ballet national Sodre d'Uruguay, le plus important d'Amérique latine, pour la première fois en France.

les danseurs de l'opéra de Rome en répétition.
les danseurs de l'opéra de Rome en répétition. © France 3 Côte d'Azur
Biennale depuis 1993, le festival créé en 1984, aura comme temps fort une représentation de "Carmina Burana" (16 décembre), à guichets fermés. Le spectacle réunira un grand nombre d'artistes sur le plateau du Palais des festivals.

Seront aussi au programme l'orchestre philarmonique de Nice, l'orchestre de Cannes, les danseurs du ballet du Grand théâtre de Genève et le choeur d'enfants du Conservatoire de musique de Cannes.

Fidèle à sa tradition d'ouverture à la diversité des courants de la danse contemporaine, le festival recevra la chorégraphe française Jann Gallois, issue du hip-hop, pour la première représentation française de "Compact", et le Scottish Dance Theatre dans "Yama", une pièce d'inspiration mystique (9 décembre).

Avec l'opéra de Rome


La biennale cannoise accueillera en outre des spectacles du ballet de l'opéra de Rome, du chorégraphe sud-africain Robyn Orlin (10 décembre), Alessandra Ferri et son "TRIO Concertdance" (15 décembre) et les écoles du CNDC d'Angers (14 décembre) et du Cannes Jeune Ballet - Rosella Hightower (17 décembre).

La Biennale de danse de Cannes avait accueilli 8.000 spectateurs en 2015, selon les organisateurs.

durée de la vidéo: 00 min 54
Les danseurs de l'opéra de Rome en répétition à Cannes


durée de la vidéo: 02 min 13
Répétition de Don Quichotte à la biennale de Cannes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biennale de la danse culture danse