Cet article date de plus de 4 ans

Rachid Nekkaz maintient la manifestation de femmes en burkini prévue à Cannes

Le millionnaire algérien Rachid Nekkaz nous a confirmé ce mercredi 24 mai qu'il maintient le rassemblement "Toutes en burkini au festival de Cannes", prévu le 26 mai, et ce malgré l'interdiction de la préfecture des Alpes-Maritimes. 
Femme se baignant en burkini sur une plage du Maroc, en 216
Femme se baignant en burkini sur une plage du Maroc, en 216 © FETHI BELAID / AFP
Joint par téléphone la préfecture des Alpes-Maritimes nous a dit que "toutes les manifestations sont interdites pendant le festival de Cannes". 

Rachid Nekkaz souhaite organiser la manifestation "Toutes en burkini au festival de Cannes", vendredi 26 mai de 14 heures à 18 heures afin de "célébrer une décision du conseil d'Etat, la plus haute autorité administrative française". En 2016, ce dernier avait invalidé plusieurs arrêté pris par de nombreuses communes françaises dont Villeneuve-Loubet ou Cannes. Cet arrêté exigeait une tenue de bain respectueuse "des bonnes mœurs et de la laïcité", entraînant l'interdiction du port du burkini.

Selon le Conseil d'Etat, "les restrictions qu'il [le maire, ndlr] apporte aux libertés doivent être justifiées par des risques avérés d'atteintes à l'ordre public". Or, "la tenue adoptée en vue de la baignade par certaines personnes", en l'occurrence le burkini, ne représente pas un tel risque.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
burkini religion société manifestation économie social