Un biopic sur Florence Arthaud, interprétée par Stéphane Caillard, sera présenté au Festival de Cannes

Alors que l’ancien trimaran de la navigatrice est à quai à Cannes, le skipper breton Philippe Poupon l’affirme : un biopic sur Florence Arthaud sera présenté au Festival international du film de Cannes.

Arrivé en bordure de Méditerranée ce samedi 2 juillet pour rapatrier "Pierre 1er" jusqu'à Lorient, le bateau victorieux de la "Route du Rhum" en 1990 avec Florence Arthaud, Philippe Poupon ne craint pas les défis.

Non seulement il souhaite remettre dans un parfait état le navire pour lui faire revivre la prochaine "Route du Rhum", en novembre prochain, mais en plus, il compte bien le mettre en lumière sur grand écran. Victorieux en 1986, Poupon connait bien cette course à laquelle il a participé à de nombreuses reprises.

Première scène en juillet

C’est sa femme qui a initié ce projet fou dont on connait déjà quelques détails : "L’idée est partie d’un scénario qu’a écrit mon épouse, Géraldine Danon (actrice et réalisatrice, elle a navigué des années avec son mari et franchi 3 fois le Cap Horn, ndlr), sur la vie de Florence. On était proches de Florence, très proches, elle faisait partie de notre famille. Géraldine s’est lancée dans l’écriture d’un scénario il y a un peu plus d’un an et on s’est dit que s’il y avait un film qui se faisait, on aurait besoin d’images, et on s’est dit que ce serait bien de retrouver le 'Pierre 1er'. On s’est mis en quête de savoir où il était."

Rapatrié depuis les Philippines par l'actuel propriétaire, Philippe Brillault, un marin philippin, et Bernard Stamm qui l'a convoyé depuis Djibouti, le trimaran va prendre la route de Lorient sans plus tarder. Départ prévu ce mardi 5 juillet.

"Le bateau, je le prends en main à partir de Cannes pour le ramener en Bretagne. Il va servir principalement au film qui est en préparation, il a même débuté. On a une première scène avec le bateau, fin juillet, ensuite, au mois d'août, il part au chantier de Michel Desjoyaux à Port-la-Forêt. Le bateau va y retrouver sa couleur dorée" explique Philippe Poupon.

Comme deux gouttes d'eau

Stéphane Caillard va incarner sur grand écran la navigatrice, décédée dans un accident d'hélicoptère en 2015, alors qu'elle participait au tournage d'une émission pour TF1, avec notamment la nageuse niçoise Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine.

L'actrice de 33 ans est native de Marseille, elle a fait ses débuts au cinéma dans l'adaptation du roman de Richard Bohringer, C'est beau une ville la nuit, en 2006. Elle a notamment tourné dans Les Lyonnais, d'Olivier Marchal, mais aussi dans Bastille Day, Chez Nous.

Un éventail de rôles très large, tant dans des films policiers, d'action, ou de genre, comme dans Furie, un long-métrage qui termine dans une scène de violence extrême.

L'agence de Stéphane Caillard a déjà intégré ce rôle de "Flo" dans sa filmographie. Philippe Poupon veut revenir à Cannes avec ce film pour le présenter lors du Festival.

Un nouvel hommage à son ancienne "amie" et "concurrente" de la "Route du Rhum". L'occasion pour les passionnés de voile, et de cinéma, de revoir à l'envie "Pierre 1er" sur les flots, et pourquoi par un retour à quai avec vue sur le Suquet.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité