CARTE INTERACTIVE. Les candidats des Alpes-Maritimes canton par canton

Les élections départementales se rapprochent ! Les électeurs sont appelés aux urnes les 22 et 29 mars pour renouveler l'ex-Conseil Général. Dans les Alpes-Maritimes, 236 candidats, soit 118 binômes homme/femmes, briguent les suffrages des électeurs. Connaissez-vous les vôtres ?

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Abréviations :

FDG - Front de gauche, PCF - Parti communiste français, FN - Front national, UMP - Union pour un Mouvement Populaire, PS - Parti socialiste, SE - Sans étiquette, EELV - Europe Ecologie Les Verts, UDI - Union des Démocrates et Indépendants, DLF - Debout la France, MODEM - Mouvement démocrate.


Les Alpes-Maritimes sont bien connues pour être une place forte de l'UMP. La droite détient en effet actuellement le Conseil général avec Éric Ciotti à sa tête. Ce dernier vise l'obtention d'un nouveau mandat pour le prochain scrutin, il se présente dans le canton de Tourrette-levens.
Il devrait pouvoir compter autour de lui sur des têtes d'affiche comme le jeune maire de Cannes David Lisnard et Dominique Estrosi Sassone à Nice.

Le FN espère lui obtenir lors de ces nouvelles élections au moins 1 siège. Le parti de Marine Le Pen garde en tête ses bons résultats aux dernières élections municipales et européennes. Quant au Parti socialiste, pour marquer son influence il a formé une alliance avec le Parti Radical de Gauche. 

Les Alpes-Maritimes compteront à l'issue de ces élections 54 conseillers généraux pour 27 cantons.

Voir tous les candidats département par département :