Confinement : après le littoral, les plages, les forêts, les piscines collectives, l'accès au port de Nice interdit

Les balades sur le port de Nice sont désormais interdites jusqu'au 15 avril. / © JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Les balades sur le port de Nice sont désormais interdites jusqu'au 15 avril. / © JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

La préfecture des Alpes-Maritimes interdit les promenades et activités sportives sur le port de Nice. L'accès aux plages, forêts, rivières ainsi qu'à l'ensemble du littoral azuréen reste également prohibé.

Par M.B., M.H. et L.V. / FTV

Mise à jour du 3 avril :

Terminées les promenades et les footings sur les quais du port de Nice. Jeudi après-midi, la préfecture des Alpes-Maritimes a publié un nouvel arrêté "portant restriction des déplacements sur le port de Nice". Les déplacements sur le port Lympia sont désormais très encadrés.

"Il est constaté dans l'enceinte portuaire la persistance d'une présence régulière et importante de personnes (…) pour d'autres motifs que leur activité professionnelle." La préfecture souligne que "les quais du port de Nice ne constituent pas un espace public indispensable aux déplacements individuels".

Jusqu'au 15 avril au moins, les déplacements liés à l'activité physique individuelle, à la promenade et aux besoins des animaux de compagnie sont interdits sur l'ensemble du port de Nice (ensemble des voies) ainsi que sur la place Île-de-Beauté côté port et le parking des galères.
 

---------

Les piscines, hors usage familial privé, sont interdites d'accès. La préfecture des Alpes-Maritimes a publié ce lundi 23 mars un arrêté qui précise que l'établissement thermal de Berthemont-les-Bains, à Roquebilière (Alpes-Maritimes), est également fermé, durant toute la période du confinement. Ce dernier avait annoncé, dès le 15 mars, qu'il ne rouvrirait pas ses portes le 15 avril comme cela était prévu.
 


Samedi 21 mars, la préfecture des Alpes-Maritimes avait déjà durcit les règles concernant les massifs forestiers et les berges.
 


Promenade sans promeneurs 

Christian Estrosi l'avait annoncé ce matin sur LCI, un arrêté a été déposé ce vendredi matin interdisant l'accès à la promenade des Anglais : " Je vous annonce que dès ce matin je prends des arrêtés pour interdire la fréquentation de la promenade des anglais. Nous savons que le seul moyen de combattre est de créer des barrières."
 
Pour faciliter les contrôles, la police nationale s'est même dotée d'un drone qui survole les endroits les plus fréquentés de Nice et les zones interdites.
 
 
Un couvre feu a également été mis en place par les maires de 5 communes de la Côte d'Azur : Nice, Menton, Vallauris, Roquebrune-Cap-Martin et Mougins.
 

Les plages interdites d'accès

Il y avait encore trop de monde dehors selon la préfecture des Alpes-Maritimes. Un arrêté interdisant l'accès aux plages a été publié ce jeudi 19 mars.Toutes les plages du département sont désormais interdites d'accès par la préfecture. 
 
 

Depuis ce jeudi 19 mars, les plages de Cannes sont inaccessibles. 
 
Plages vides à Cannes / © Séverine Nequelman
Plages vides à Cannes / © Séverine Nequelman

Mercredi 18 mars, la préfecture des Alpes-Maritimes avait prévenu dans un tweet que la situation pourrait changer.

Des premiers PV ont été dréssés ce mercredi 18 mars sur la Promenade des Anglais, en cause périmètre pour se déplacer. La consigne, sortir mais à plus de 300 mètres de chez soi n'avait pas été comprise par tous : "Je pense que si on reste une distance cela devrait aller" explique une promeneuse. 
 

Renforcement des sanctions

Christian Estrosi a demandé, tout comme David Lisnard, maire de Cannes à ce que la Police municipale puisse dréssée des contraventions. "La tâche de la police est très lourde et je pense qu'il faut renforcer les sanctions à l'égard de ceux qui agissent avec beaucoup d'inconscience" a t-il déclaré sur LCI. 
 

Les amendes sont désormais de 135 euros si le déplacement ne peut être justifié. 
 

"Les explications sont nécessaires, maintenant c'est à chacun de prendre conscience de sa responsabilité et de ne pas déplacer en groupe" explique la commissaire Corinne Aury,  cheffe du service d'ordre public à Nice. 
 
Pour Romain Alexandre, délégué départemental de l'ARS : "le respect du confinement et notamment des distances de sécurité laisse à désirer" avant de rajouter "l’augmentation inéluctable du nombre de malades et de morts sera sans doute l’électrochoc pour enfin amener les gens à respecter les consignes".

Fermeture de structures sportives

A Menton, même constat deux structures d'exercices en extérieur sont désormais grillagées en bord de mer.

Cela fait suite aux nombreuses personnes qui faisaient du work out ensemble ce mercredi : "Nous sommes obligés de faire ça parce que les gens continuent. Alors on confine les gros éléments", Cécile Giorni, directrice générale des services techniques de la mairie de Menton.
 
La structure sportive dans le parc de la plage du Fossan barricadée à Menton / © FTV / Loïc Blache
La structure sportive dans le parc de la plage du Fossan barricadée à Menton / © FTV / Loïc Blache

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus