• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Contes : violente agression d'un membre de “Roya Citoyenne” à son domicile

Un membre actif de l'association Roya Citoyenne, qui hébergeait des demandeurs d'asile, a été violemment agressé à son domicile dans la nuit de samedi à dimanche 14 avril. / © Roland Macri / MAX PPP
Un membre actif de l'association Roya Citoyenne, qui hébergeait des demandeurs d'asile, a été violemment agressé à son domicile dans la nuit de samedi à dimanche 14 avril. / © Roland Macri / MAX PPP

Dans la nuit de samedi à dimanche 14 avril, un membre de Roya Citoyenne, l'association pour la défense des migrants, a été agressé à son domicile de Contes. Hospitalisé en urgence, il est en état de choc. Le Parquet de Nice ouvre une enquête pour "violences volontaires".

Par OA

Un homme d'une cinquantaine d'année, membre de l'association pour la défense des migrants à la frontière franco-italienne Roya Citoyenne a été violemment agressé alors qu'il rentrait chez lui, dans la nuit de samedi à dimanche 14 avril 2019, par une quinzaine de jeunes. Le Parquet de Nice a ouvert une enquête pour "violences volontaires". Selon l'AFP, l'enquête est confiée à la gendarmerie.

Ses agresseurs, des voisins de la commune de Contes (Alpes-Maritimes), pour certains munis d'armes blanches, ont entièrement saccagé son véhicule, brisé les vitres de son domicile avec des canettes et l'ont agressé physiquement. Le militant a dû être hospitalisé en urgence durant 24 heures  : il souffrait d'un léger traumatisme crânien et de nombreuses coutusions. Aujourd'hui, il est en état de choc et a quitté son domicile.
 

Une première agression "il y a quelques semaines"


Un porte-parole de Roya Citoyenne a indiqué à nos confrères de l'AFP que leur militant s'était déjà vu reprocher "à plusieurs reprises le fait d'aider et d'héberger des migrants
en permanence chez lui." 
Ce membre actif de l'association hébergeait en effet à son domicile des demandeurs d'asile. Ces derniers l'ont quitté depuis les faits.

L'association Roya Citoyenne a annoncé ce violent incident jeudi 18 avril sur son Facebook en précisant que cette agression n'était pas une première :
 

Cet acte prolongeait une première agression subie à son domicile il y a quelques semaines.

 


Une plainte a été déposée à l'encontre de cette quinzaine d'individus. L'enquête est confiée à la gendarmerie. Les premières auditions ont par ailleurs commencées. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus