Contrefaçons: l'opération séduction des douanes auprès des ados

Les douanes des Alpes-Maritimes sont allées ce jeudi à la rencontre de collégiens niçois. Les agents ont détruit sous leurs yeux des centaines d'articles contrefaits saisis ces dernières semaines. Le but: sensibiliser les adolescents au caractère illégal des contrefaçons.  

Commandées la plupart sur internet, où elles sont affichés avec des prix défiant toute concurrence, et distribuées par fret express et colis postaux, ces marchandises falsifiées sont traquées par les douanes. En 2014, la direction régionale des Douanes de Nice a saisi près de 110 000 articles contrefaits: articles de sport, maroquinerie, parfums, dont certains parfois, sont dangereux. Passe encore pour des médicaments sans principes actifs. Mais gare aux lunettes de soleil sans verres filtrants, aux jouets qui ne sont pas aux normes.

Les élèves ont ainsi pu examiner sous toutes les coutures des sac à mains soi-disant de luxe, faussement griffés, ou participer à la destruction de maillots de foot contrefaits. 

La lutte contre la contrefaçon s'intensifie particulièrement à l'approche des fêtes de fin d'année. 

Reportage de B. Persia, B. Loth, C. David


Je possède un objet contrefait: qu'est-ce que je risque?
Posséder un objet de contrefaçon est un acte de recel.  
  • Si vous arrivez à prouvez votre bonne foi, vous ne serez pas poursuivi.  
  • Mais si vous avez acheté l'article à prix très bas, ou sans facture, on vous soupçonnera de recel. Vous serez alors considéré comme auteur de recel de contrefaçon. Une amende correspondant jusqu'à deux fois le prix normal de l'objet pourra vous être demandée. Dans les cas graves, une peine jusqu'à 3 ans de prison peut-être prononcée. Les sanctions sont alourdies si le délit est commis en bande organisée. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité