• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Coup de filet anti-terroriste : trois suspects transférés à Paris ce mardi matin

© Frédéric Tisseaux / France 3 Côte d'Azur
© Frédéric Tisseaux / France 3 Côte d'Azur

Trois hommes qui étaient en garde à vue à Nice ont quitté ce mardi à 7h du matin la caserne Auvare pour rejoindre Paris. Ces suspects avaient été interpellés ce week-end à Cannes et au Cannet lors du coup de filet anti-terroriste. 

Par Karine Jerama avec AFP

Ces trois suspects font partie des 12 interpellés dans le cadre du coup de filet antiterroriste réalisé dans plusieurs villes samedi et dimanche. Ils étaient depuis en garde à vue à la caserne Auvare à Nice. Ils ont été transférés ce mardi matin au parquet de Paris.

Un ancien espoir du football


Parmi ces trois hommes qui avaient été interpellés à Cannes (Alpes-Maritimes) ou au Cannet (commune limitrophe), figure un Français de 19 ans, ancien espoir de football qui s'est converti à l'islam. Il connaissait Jérémie Louis-Sidney, le Français de 33 ans soupçonné d'avoir commis un attentat le 19 septembre dans une épicerie casher de Sarcelles (Val d'Oise), mort samedi l'arme au poing lors de son interpellation à Strasbourg.

Il hébergeait Jérémie Louis-Sidney


Le deuxième homme âgé de 23 ans est un Français d'origine tunisienne qui hébergeait Jérémie Louis-Sidney à Cannes avant son départ mercredi pour Strasbourg. Le troisième est un Tunisien qui se trouvait dans un des logements perquisitionnés samedi à Cannes et au Cannet.

© Frédéric Tisseaux / France 3 Côte d'Azur
© Frédéric Tisseaux / France 3 Côte d'Azur
Sept perquisitions ont été réalisées samedi et dimanche à Cannes et au Cannet. Cinq testaments ont notamment été retrouvés, dont ceux de Louis-Sidney et du jeune homme de 19 ans. Outre Jérémie Louis-Sidney (père de trois enfants de deux femmes vivant à Cannes), cinq des 12 personnes qui étaient en garde à vue ces derniers jours dans cette affaire - ces trois hommes entendus à Nice et deux autres interpellés en région parisienne - avaient un domicile principal à Cannes ou au Cannet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manosque : "l'agitateur floral" élue meilleure fleuriste en ligne par le magazine Capital

Les + Lus